Chronologie du jour

En 1940

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le général Dill devient le chef de l'état-major général britannique. Son prédécesseur le général Ironside lui succède comme commandant en chef des forces.

Le commandant de la Home Fleet, l'amiral sir Bertram Ramsey, donne son autorisation pour l'exécution de l'opération Dynamo, le réembarquement des 300000 Franco-Britanniques enfermés dans la poche des Flandres, dans le secteur Dunkerque-Malo les Bains- Zuidcoote-Bray Dunes.

Norvège Norvège

Le croiseur britannique Curlew est coulé par une attaque aérienne au large de Harstad.

France France

Les forces britanniques sont en train de se retirer de Dunkerque et dans la soirée l'ordre est donné de commencer l'opération Dynamo, l'évacuation de Dunkerque. L'amiral Ramsay, qui commande les forces navales britanniques à Dover, est nommé pour commander l'opération. L'envergure de l'opération n'est pas établie correctement aux commandants français locaux au début et ils éprouvent, avec une certaine justice, qu'ils ont été abandonnés.

Belgique Belgique

La position de l'armée belge devient de plus en plus grave. Il est clair qu'ils ne peuvent pas rester dans le combat beaucoup plus longtemps. Leopold III informe ses alliés franco-britanniques que sa situation est devenue critique et que sa fin est proche.

De son côté, le gouvernement belge prie le roi de quitter son pays, comme l'ont déjà fait la reine des Pays-Bas et la Grande-Duchesse de Luxembourg. Léopold III refuse.

En 1941

Crète Crète

Freyberg soulève la question du retrait du corps expéditionnaire britannique.

Durant la nuit, la plupart des troupes alliées évacuent, dans la confusion, la région de Galathas. Les avions du Formidable attaquent la base allemande de Scarpanto, dans le Dodécanèse. Le porte-avions est lui-même atteint par deux fois par les appareils de l'Axe.

Atlantique Atlantique

Un appareil de reconnaissance trouve le Bismarck au large de Brest. La meilleure chance de l'atteindre repose sur les appareils de l'Ark Royal. La première vague lancée par le porte-avions attaque par erreur, en raison du mauvais temps, le croiseur britannique Sheffield. 15 Swordfish de la deuxième vague atteignent par deux fois le Bismarck, endommageant le gouvernail, ce qui le contraint pratiquement à s'arrêter.

En 1942

Hawaii Hawaii

Harbor. Les autorités militaires japonaises sont persuadées que ces bâtiments sont encore dans le Pacifique Sud.

Pacifique Pacifique

La première flotte de porte-avions japonais de l'amiral Nagumo quitte le Japon et prend la route de Midway. Elle comprend les porte-avions Akagi, Kaga, Soryu et Hiryu ainsi que deux cuirassés, des croiseurs et des contre-torpilleurs, soit en tout 21 bâtiments.

Libye Libye

Le général Erwin Rommel reprend ses opérations offensives en direction de l'Egypte, interrompues depuis le 7 février, quand il avait pris position près d'Aïn el-Gazala, sur la ligne Derna-Bir Hakeim.

Offensive qui va bientôt le mener jusqu'à Al Alamein, en Egypte.

Sur le flanc droit de son dispositif, il a placé les 15ème et 21ème Divisions panzers, la 90ème Division d'infanterie légère allemandes, et les deux divisions blindées italiennes Ariete et Trieste.

Sur son flanc gauche, c'est-à-dire dans le secteur d'Aïn el-Gazala, se trouve son ami, le général Ludwig Crüwell, avec les 10ème et 21ème Corps italiens, composés des divisions d'infanterie Sabratha, Trento, Brescia et Pavia, et la 15ème brigade d'infanterie légère allemande.

Rommel dispose au total de 90000 hommes et 575 chars.

Du côté adverse, le général Neil Ritchie, commandant la 8ème Armée britannique, qui se prépare lui-même a passé à l'offensive, dispose au total d'environ 100000 hommes et 994 chars.

Sur son aile droite, au nord, il a placé le 13ème Corps britannique, avec les 1ère et 2ème Divisions d'infanterie sud-africaine, la 50ème Division d'infanterie britannique, la 5ème Division d'infanterie indienne, la 9ème Brigade blindée indienne et la 1ère Brigade blindée britannique.

Sur son aile gauche, au sud, c'est-à-dire justement dans le secteur le plus intéressé par Rommel, il met en première ligne les 1ère et 7ème Divisions blindées britanniques, la 201ème Brigade de la Garde, la 3ème Brigade motorisée indienne, la 29ème Brigade de la 5ème Division indienne et la 1ère Division française libre (1ère DFL).

Le pivot sud du dispositif alliée, Bir Hakeim, est tenu par 5500 hommes de la 1ère DFL, commandée par le général Pierre Koenig.

Dans l'après-midi, lorsque Ludwig Crüwell attaque dans le secteur d'Aïn el-Gazala, au nord, Ritchie est très fier d'avoir prévu exactement les mouvements de l'adversaire et le point où il chercherait à percer les lignes britanniques.

En réalité, la manoeuvre de Crüwell n'est qu'une diversion: c'est au sud que l'attaque décisive, celle des blindés de Rommel, se produira.

21h. Les divisions de Rommel se mettent en route et s'enfoncent dans le désert libyen, direction Bir Hakeim.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Opération Millenium. Diffusion de l'ordre d'opération des "1000 bombardiers".

Le ministre soviétique des Affaires étrangères, Vyacheslav Molotov, signe un traité d'assistance de vingt ans entre la Grande-Bretagne et l'Union Soviétique, puis il s'envole pour Washington.

En 1943

Canada Canada

Introduction du rationnement de la nourriture.

Îles Aléoutiennes Îles Aléoutiennes

À la suite de combats au corps à corps dans le secteur de Fish Hook, les troupes américaines venues du sud d'Attu réussissent à prendre pied sur la crête. Les Américains progressent également au nord de l'île.

En 1944

Italie Italie

Les Alliés continuent d’avancer malgré la résistance offerte par les Allemands. Le 10e corps d’armée britannique (McCreery) capture Roccasecca. Le 1er corps canadien prend San Giovanni et atteint la rivière Liri. Le 2e corps d’armée américain atteint Priverno. À Anzio, le 6e corps américain progresse en direction de Lanuvio. La 3e division américaine prend Artena, mais la défensive allemande les empêche d’avancer vers Valmontone. La 1re division blindée américaine se montre trop faible pour organiser une avancée rapide vers Velletri.

Îles Marshall Îles Marshall

Un destroyer américain pilonne l'île Mili.

France France

Les bombardements alliés sur Lyon, Nice, Saint-Étienne et Marseille font 3760 morts. Les résistants français font exploser la station hydroélectrique qui alimente l’arsenal Tulle, la station est protégée par 40 soldats allemands.

Atlantique Atlantique

Le sous-marin allemand U-541 arrête le paquebot portugais Serpa Pinto, qui transporte des réfugiés juifs au Canada. Deux citoyens américains sont supprimés et l'on ordonne à 385 autres d’embarquer dans les canots de sauvetage. Le sous-marin ayant contacté sa base (neuf heures se sont écoulées), on permet aux passagers de regagner le navire. Trois passagers meurent pendant la manœuvre, dont un bébé de 16 mois.

Chine Chine

Opération Ichigo : déclenchement d'une offensive japonaise de grande envergure contre les bases aériennes américaines dans le sud-est de la Chine. La 11e armée japonaise participe à l'offensive, de même que la 23e armée dans la zone de Canton. En tout, les Japonais engagent 620 000 hommes dans l'opération.

En 1945

Allemagne Allemagne

Le SHAEF (Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force) est transféré de Reims à Francfort-sur-le-Main.

Birmanie Birmanie

Les troupes alliées occupent Bassein, à environ 150 kilomètres à l'ouest de Rangoon.

Japon Japon

464 bombardiers B-29 en provenance des îles Mariannes larguent 3.252 tonnes de bombes incendiaires sur Tokyo, détruisant les abords du palais impérial et le quartier de Ginza. Plus de 90 km2, soit environ la moitié de la ville, ont été rasés. Les Américains perdent 26 bombardiers.

Archipel Ryukyu Archipel Ryukyu

L'artillerie terrestre et navale, ainsi que l'aviation américaine bombardent les Japonais qui se replient de la ligne Shuri.