Chronologie du jour

En 1940

Norvège Norvège

Les forces allemandes dans l'Osterdal atteignent Rendal. Dans le nord, Narvik est bombardé afin de tenter de provoquer la reddition de la garnison allemande. Un débarquement est en vue. Le cuirassé britannique Warspite, un croiseur lourd et trois croiseurs légers sont utilisés, mais en dépit de la concentration de force le commandement décide que les canons ne bouleverseront jamais assez les positions allemandes à cause de leurs trajectoires inappropriées. Le commandant est l'amiral Lord Cork William Boyle. Cet officier est revenu au service actif en réponse à la demande de Churchill. Son ancienneté pose des problèmes dans ses relations avec les commandants militaires qui sont parfois peu disposés à insister sur les mesures que leur connaissance militaire leur fait croire essentielles.

France France

Le président du Conseil Paul Reynaud invite Benito Mussolini à ne pas entrer en guerre.

En 1941

États-Unis États-Unis

Roosevelt donne l'ordre officiel à la marine de signaler tous les mouvements des navires de guerre allemands à l'ouest de l'Islande. Cela s'est déjà produit non officiellement. L'information est habituellement passée d'une façon ou d'une autre aux Britanniques.

Grèce Grèce

Aux Thermopyles, les Allemands déclenchent une violente offensive contre les positions britanniques, renforcées par des débris de l'Armée grecque refusant l'ordre de capitulation.

La victoire des Allemands est complète. Des parachutistes allemands occupent les îles de Lemnos, Thasos et Samothrace, au nord-est de la mer Egée.

La 9ème Armée italienne prend le pont de Perati et fait sa jonction avec les forces allemandes

En 1942

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Déclenchement par la Luftwaffe des Baedeker Raids (les cibles de l'opération ont soi-disant été choisies suivant le Baedeker Guide, guide historique des sites britanniques) en réponse aux raids alliés sur Lübeck. Exeter est la première ville anglaise victime de ces raids, suivie de Bath.

Allemagne Allemagne

Dans la nuit du 24 au 25 avril, 125 Manchester, Halifax, Wellington, Hampden et Mosquito du RAF Bomber Command s'en prennent à l'usine aéronautique Heinkel de Rostock.

En 1943

Pologne Pologne

Début des opérations des SS contre le ghetto insurgé de Varsovie. Les Allemands font sauter et incendient des immeubles. Les insurgés se réfugient dans les décombres et dans les égouts pour continuer le combat.

En 1944

Égypte Égypte

Les troupes britanniques mettent fin à leur blocus du campement de la brigade grecque rebelle.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée

Les forces américaines atteignent le lac Sentani près de Hollandia. À l’est, les forces australiennes avancent depuis la péninsule Huon et s’emparent de Madang.

Italie Italie

La « Co-Belligerent Air Force » italienne opère désormais au-dessus de la mer Adriatique.

Allemagne Allemagne

Le 8e escadron aérien américain attaque des usines et des aérodromes à Friedrichshafen, près de Munich. Au total, 55 avions sont perdus, incluant 14 qui ont atterri ou se sont écrasés en Suisse. Pendant la nuit, 250 bombardiers Lancaster de la RAF dispersent des bombes incendiaires de méthane-pétrole au-dessus de Munich, dévastant la zone entre la station centrale et la rivière Isar.

En 1945

Archipel Ryukyu Archipel Ryukyu

Les troupes japonaises qui défendent la ligne Shuri commencent à se replier.

Italie Italie

Les unités de la 5e armée américaine et de la 8e armée britannique traversent la rivière Po en plusieurs endroits près de Ferrara, qui est aussitôt libérée. Sur la côte ouest, la 92e division américaine s’empare de La Spezia. Les forces allemandes sont incapables d’arrêter la progression des Alliés.

Allemagne Allemagne

La 2e armée britannique lance des attaques près de Bremen. La 1re armée américaine s’empare de Dessau sur l’Elbe. Au sud, sur le Danube, Ulm est libérée et la 1re armée française continue d’avancer dans la région de la forêt Noire.

Dans la bataille pour Berlin, le 1er front ukrainien (Koniev) pénètre les faubourgs de Berlin par le sud alors que les troupes du 1er front biélorusse (Joukov) poursuivent les combats dans la ville depuis l’est. D’autres unités soviétiques des deux fronts se déplacent autour de la ville par le nord et le sud et parviennent à l’encercler complètement. La 9e armée allemande et la 4e armée de Panzer sont coupées de l’est de Berlin.