Chronologie de septembre 1939

1 Septembre 1939

États-Unis États-Unis

Le président Roosevelt lance un appel à une interdiction sans discernement des bombardements de civils et des villes non défendues.

Allemagne Allemagne

Un message officiel annonce que l'armée régulière polonaise a commencé à ouvrir le feu sur les Allemands le long de la frontière et que la riposte commença à 4 h 45. Hitler s'adresse au Reichstag durant le jour, annonçant : "Je suis déterminé à éliminer des frontières allemandes l'élément d'insécurité et l'atmosphère qui ressemble en permanence à la guerre civile".

France France

Le gouvernement demande le retrait des forces allemandes de la Pologne.
La mobilisation générale et l'"état de siège" (loi martiale) sont proclamés.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le gouvernement demande le retrait des forces allemandes de la Pologne.

À cause de la peur des attaques aériennes, l'évacuation des jeunes enfants de Londres et d'autres régions vulnérables a commencé. La mobilisation générale est proclamée (La Royal Navy est mobilisée depuis le 31 août). Air Raid Precautions (ARP = Précautions raids aériens) est introduit et un "couvre-feu" est appliqué au coucher du soleil. Les chemins de fer britanniques sont pris sous le contrôle du gouvernement britannique.

Italie Italie

Le gouvernement annonce qu'il ne prendra aucune initiative militaire.

Norvège Norvège Suisse

Les gouvernements déclarent leur neutralité.

Pologne Pologne

À 4 h 45 les forces allemandes envahissent le pays sans déclaration de guerre. Le nom de code de cette opération est : Fall Weiss (Plan White). Les Allemands assignent 52 divisions pour l'invasion (environ 1 500 000 hommes), incluant la 6e division blindée et toutes leurs unités motorisées. Des divisions quittèrent le pays pour défendre le front anglo-français, seulement 10 divisons sont considérées suffisantes et comme étant adapté pour n'importe quel genre d'action. Le général Brauchitsch, le commandant en chef de l'armée allemande, est au commandement de la campagne. Bock est à la tête du Groupe d'armée nord, se composant de la 4e armée (Küchler) et de la 3e armée (Kluge). Rundstedt est à la tête du Groupe d'armée sud, se composant de la 8e armée (Balskowitz), de la 10e armée (Reichenau) et de la 14e armée (List). L'appui aérien vient de deux flottilles aériennes, commandées par Kesselring et Lohr, lesquels ont 1600 avions. Le Groupe d'armée sud, venant de Silésie, doit fournir les principales attaques allemandes. La 8e armée sur la gauche doit se déplacer en direction de Poznan. La poussée principale doit être effectuée par la 10e armée laquelle doit se déplacer dans le centre de la Vistule entre Varsovie et Sandomierz, pendant que la 14e armée sur la droite se déplace en direction de Cracovie et le flanc des Carpates. La 4e armée de l'est de Prusse doit se déplacer au sud en direction de Varsovie et la ligne du fleuve Bug à l'est. La 3e armée doit franchir le Corridor polonais et rejoindre la 4e armée en se déplaçant au sud. Les Polonais ont 23 divisions d'infanterie régulière, 1 faible division blindée et une insuffisante réserve d'artillerie. Ils ont aussi des forces considérables de cavalerie. Les unités de réserve sont seulement appelées le 30 août et ne sont pas prêtes pour le combat. Dans les airs, presque tous les avions polonais sont obsolètes et se révèlent incapables d'atténuer l'impact de l'attaque allemande. Durant le jour, la Luftwaffe lance des attaques aériennes contre Varsovie, Lodz et Cracovie. Le commandant en chef polonais, le maréchal Rydz-Smigly, a déployé les parties fortes de son armée dans la moitié nord-ouest du pays, incluant de larges forces dans la région de Poznan et le Corridor polonais. Il espérait tenir les Allemands afin qu'ils n'obtiennent que de faibles progressions. Tout le long du front, la supériorité de la formation, des équipements et des forces des Allemands leur apporte rapidement l'avantage dans la première bataille. Beaucoup d'unités polonaises sont débordées avant que les renforts de la réserve de mobilisation soient arrivés. En mer, comme dans les airs, l'infériorité technique polonaise mène à d'écrasantes et hâtives défaites. Trois des quatre destroyers polonais réussissent à partir vers la Grande-Bretagne avant que les hostilités débutent et plus tard un sous-marin aussi s'échappera. Le premier jour, le vieux cuirassé, Schleswig-Holstein, pilonne la base navale polonaise à Westerplatte.

Le gouvernement polonais fait appel à une intervention britannique et française en vertu des Traités d'assistance mutuelle.

URSS URSS

Les forces armées sont mobilisées et l'âge du service militaire passe de 21 ans à 19 ans.

2 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Le gouvernement annonce que la neutralité norvégienne sera respectée à condition que la Grande-Bretagne et la France fassent de même. Hitler rejette une offre de négociation du conflit entre l'Allemagne et la Pologne, faites par Mussolini le 31 août et la proposition pour une conférence de paix.

France France

Des délibérations pour savoir comment s'opposer à l'invasion allemande de la Pologne a lieu toute la journée. Le gouvernement décide de transmettre un ultimatum à l'Allemagne. Le gouvernement déclare qu'il tiendra ses obligations envers la Pologne.
Des forces britanniques de la RAF arrivent dans le pays. Environ 10 escadrilles de bombardier sont impliquées dans le déploiement.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Tout au long de la journée, il y a des discussions frénétiques pour savoir comment s'opposer à l'Allemagne. Le Parlement britannique est ouvertement opposé à une ligne passive que le gouvernement de Chamberlain a prise et le soir, le Cabinet décide de présenter un ultimatum à l'Allemagne. La loi sur le service militaire national est passée, autorisant l'incorporation de tous les hommes âgés de 19 à 41 ans.

Irlande Irlande

Le gouvernement déclare sa neutralité.

Italie Italie

Mussolini déclare encore une fois la neutralité du pays et lance un appel aux 5 puissances pour une conférence de paix.

Pologne Pologne

Les troupes allemandes du Groupe d'armée sud (Rundstedt) sont déjà au-dessus de la rivière Warta en beaucoup d'endroits après de rapides, mais chères victoires dans la bataille des frontières. Cracovie est maintenant tout près de la ligne de front. Dans le nord, la 4e armée (Kluge) établit le contact avec la 3e armée (Küchler) de l'est de la Prusse. Deux divisions polonaises sont détruites en tentant de se retirer à travers le Corridor. La Luftwaffe propage le chaos à l'arrière polonais. Les troupes régulières polonaises ont été postées tellement trop en avant que la progression allemande est bientôt dans leurs zones arrières, empêchant le mouvement des réserves et désorganisant complètement leur moyen de communication par des attaques aériennes allemandes répétées. Il y aura ce jour-là 6 raids aériens sur Varsovie.

Suisse Suisse

Le gouvernement ordonne la mobilisation générale.

3 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Durant la nuit (3-4 septembre), la RAF a largué 6 millions de prospectus sur les villes du nord de l'Allemagne et de la Ruhr, c'était la première d'une série de raids de propagande.

Les 33 divisions allemandes du groupe d'armé C du général von Leeb, continuent à s'installer en défensive le long de la ligne Siegfried et des frontières belges et des Pays-Bas.

Belgique Belgique

Le gouvernement déclare sa neutralité. Le roi Léopold III prend le commandement de l'armée belge.

France France

Dans l'après-midi, à 17 h, le gouvernement déclare la guerre avant que leur ultimatum n'expire.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

L'ultimatum britannique à l'Allemagne expire à 11 h et à 11 h 15, Chamberlain annonce dans une émission que la guerre a commencée. Chamberlain forme un Cabinet de guerre, lequel inclus Churchill comme Premier Lord de l'Amirauté (lequel est signalé à tous les navires et installations de la Royal Navy avec le message : "Churchill est de retour") et Eden comme Secrétaire pour les dominions. Churchill et Eden, ont été les opposants les plus en vue d'une politique d'apaisement. Un ministère de l'économie de guerre est établi. Le gouvernement annonce aussi la mise en application d'un blocus contre l'Allemagne. À 11 h 35, comme pour confirmer l'état de guerre, il y a une alarme de raid aérien à Londres, mais ce n'est qu'une fausse alerte.
L'évacuation pendant 3 jours des 1.5 millions civils des villes les plus grandes du pays est accomplie

Pologne Pologne

L'armée polonaise de Lodz bat en retraite après avoir été battue dans la bataille des frontières par le Groupe d'armée sud. Les forces de la 10e armée allemande (général Reichenau) ont traversé la rivière Warta dans quelques secteurs tandis que les troupes la 14e armée (général List) convergent sur Cracovie. La ville de Czestochowa capitule face aux forces allemandes. Quelques unités polonaises pénètrent à l'est de la Prusse, mais leur position devient intenable alors que les forces allemandes coupent leur route au Sud. Les forces aériennes polonaises cessent d'exister comme élément de combat efficace. À Varsovie, il y a des démonstrations de proBritanniques.

Atlantique Atlantique

Le paquebot contenant des passagers britanniques, le SS Athenia, est torpillé en dehors de la côte Nord-Ouest de l'Irlande faisant route vers le Canada par l'U-30 qui le prenait à tort pour un croiseur auxiliaire. Il y a 112 morts, dont 28 citoyens américains sur 1400 passagers, dont 316 Américains. Le gouvernement allemand ignore l'action de l'U-Boot jusqu'à plus tard dans le mois. Les Britanniques croient que c'est le début de la guerre sous-marine incontrôlée. Pendant ce temps, 39 des 58 U-Boot de la flotte allemande sont à la mer. L'amiral Dönitz avait espéré une flotte de 300, avant d'envisager la guerre avec la Grande-Bretagne.

Australie Australie Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Le gouvernement déclare la guerre à l'Allemagne.

4 Septembre 1939

Japon Japon

Le gouvernement déclare sa neutralité et note qu'elle "concentrera ses efforts sur un règlement de l'affaire chinoise".

Allemagne Allemagne

Les premières attaques de la RAF Bomber Command vont à l'encontre des navires de guerre allemands dans l'Heligoland avec 29 bombardiers Blenheim et Wellington dans un raid de jour. L'Admiral Scheer est touché trois fois, mais les bombes n'explosent pas. Le croiseur Emden est endommagé par l'épave d'un Blenheim abattu. La RAF perd 7 avions. Il n'y a pas de questions à ce stade au sujet des cibles visées en Allemagne.

Dans un article publié dans un journal officiel du NSDAP, le Volkischer Beobachter, Goebbels déclare que le naufrage du SS Athenia était arrangé par Churchill pour créer un incident entre l'Allemagne et Les États-Unis.

France France

Il y a des rapports d'accrochage dans "la zone neutre" la ligne française de Maginot et la ligne allemande de Siegfried.
Des éléments avancés des forces expéditionnaires britanniques (BEF) débarquent de destroyers à Cherbourg.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le premier ministre Chamberlain annonce dans une émission en Allemagne et en allemand que les Britanniques se dressent et dénoncent le régime nazi.

Pologne Pologne

Dans le nord, l'armée polonaise de Modlin commence à battre en retraite après avoir opposé une défense tenace dans les environs de Mlawa. Dans le sud, la 10e armée allemande (Reichenau) a déjà avancé de plus de 80 km. Au-dessus de Lodz, les avions de chasse allemands Me 109 détruisent 11 avions de chasse polonais et 3 bombardiers.

5 Septembre 1939

Afrique du Sud Afrique du Sud

Le général Jan Christian Smuts est nommé premier ministre. Beaucoup de sud-africains de descendance néerlandaise sont solidaires aux politiques raciales allemandes et ne sont pas disposé à faciliter l'effort de guerre britannique. Smuts remplace le premier ministre, proallemand, Hertzog.

États-Unis États-Unis

Le gouvernement proclame sa neutralité

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le ministère de l'information est formé.

Pologne Pologne

La 10e et 14e armées allemandes traversent le fleuve de la Vistule, faisant une percée dans le cordon de l'armée polonaise. L'arrière-garde polonaise et des civils armés offrent une résistance déterminée à Bydgoszcz, dans le sud du couloir polonais, avant de se rendre aux unités du 3e corps allemand. Les troupes allemandes trouvent une centaine de résidents allemands de la ville massacrés par les Polonais en fuite. De tels incidents sont utilisés pour servir de support pour les premières revendications d'Hitler justifiant l'invasion. En pénétrant dans Piotrkow, les forces allemandes mettent le feu au quartier Juif. Le commandement suprême polonais ordonne une retraite générale derrière la Vistule. Pendant ce temps, Les bombardiers allemands détruisent la ville de Sulejow, au sud-ouest de Varsovie.

6 Septembre 1939

Afrique du Sud Afrique du Sud

Le gouvernement, avec à sa tête le premier ministre Jan Christian Smuts, déclare la guerre à l'Allemagne.

Iraq Iraq

Le gouvernement interrompt les relations diplomatiques avec l'Allemagne.

Espagne Espagne

Le gouvernement, avec à sa tête le dictateur et général Franco, déclare sa neutralité. Franco prend aussi l'engagement secret d'aider la cause de l'Axe.

France France

La semaine des 72 heures de travaille est introduite dans les industries de munitions.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Deux Spitfires de la RAF abattent 2 Hurricanes de la RAF par erreur durant le premier avertissement de raid aérien, qui s'avère être faux. L'incident devient connu comme "La bataille de la mer aboyante".

La Royal Navy forme la Patrouille du Nord se composant de 8 croiseurs. Le premier convoi britannique prend la mer à l'est.

Pologne Pologne

La 10e armée allemande (Reichenau) continue à prendre de l'avance, ayant déjà pénétré à l'est de Lodz. Les blindés, fer-de-lance des forces allemandes prennent Tomaszow et Kielce, au sud-ouest de Varsovie. Cracovie est prise par les troupes allemandes de la 14e armée (List). Le gouvernement polonais et le commandement suprême quittent Varsovie. Le gouvernement est déplacé dans la région de Loutsk-kremenets, quant au commandement suprême il est déplacé à Brzesko sur le fleuve du Bug. Le commandement suprême polonais ordonne à tous les polonais capables de combattre, avec ou sans uniforme, de battre en retraite sur la ligne des rivières Narew, Vistule et San. Pendant ce temps, Hitler visite le quartier général du 19e corps allemand de panzer (Guderian) sur le front nord-est.

URSS URSS

Le paquebot allemand de ligne, Bremen, de 52 000 tonnes venant de New York arrive à Mourmansk, dans le nord de l'URSS.

7 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Une patrouille française passe la frontière allemande près de Sarrebruck, Sarrelouis et Deux-Ponts. C'est le début de la "drôle de guerre" marquant le commencement de l'offensive de la Sarre. Un total de 11 divisions avance le long des 32 km de la ligne Maginot. La mobilisation française est trop lente et leur système de tactique trop inflexible pour permettre n'importe quelle grande offensive. Ces explorations continuent jusqu'au 17 septembre quand une avance plus importante est censée être faite, mais est en fait annulé parce que l'échec polonais la rend inutile.

Hitler rencontre l'amiral Raeder, commandant en chef de la Kriegsmarine, et ordonne de ne pas provoquer les pays neutres, les États-Unis en particulier, il est défendu de torpiller les bateaux de passagers, même lorsqu'ils sont dans un convoi. Les attaques contre les bateaux marchands français, les navires de guerre français et mine stoppant l'activité des ports français est prohibée. L'ordre est en réponse au naufrage de l'Athenia.

La peine de mort est décrétée pour quiconque "mettant la puissance défensive du peuple allemand en danger".

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le général Viscount Gort, est nommé commandant de la Force Expéditionnaire Britannique.

Pologne Pologne

La base navale polonaise à Westerplatte, une enclave dans le Dantzig, capitule après que les bombardements allemands se soient renouvelés alors qu'elle était assiégée depuis le 1er septembre. Le commandement polonais décide qu'il sera impossible de tenir la ligne du fleuve de Narew bien que l'ordre de le faire ait été en vigueur pendant un jour. Les forces en présence à Narew battent en retraite sur la rivière Bug. Le cuirassé allemand Schleswig-Holstein commence le bombardement journalier d'Hela, une base navale polonaise.

Atlantique Atlantique

le premier convoi britannique de l'Atlantique se met en route. Le système de convoi a déjà été réintroduit sur la côte est. Bien que des escortes puissent être seulement fournit jusqu'à 12,5 degrés est, ils apportent une protection efficace contre les U-Boot. Beaucoup de bateaux rapides et de quelques-uns particulièrement lent ne naviguent pas dans le convoi à ce stade ou plus tard dans la guerre.

8 Septembre 1939

États-Unis États-Unis

Roosevelt proclame un état d' "urgence nationale limitée", citant la guerre en Europe qui impose aux États-Unis certains devoirs pour protéger et appliquer son statut neutre et le renforcement de sa défense nationale dans les limites autorisées en temps de paix. Toutes les forces militaires sont autorisées à augmenter les recrutements d'hommes et à rappeler les réservistes.

France France

Un groupe de 5 avions de chasse Curtiss Hawk de l'armée de l'air française engage le combat contre 5 avions de chasse allemand Me109 et revendique avoir abattu 2 avions allemands.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le gouvernement annonce le blocus de l'Allemagne, élargissant le blocus original annoncé le 3 septembre. Le gouvernement reprend aussi le système des convois pour les bateaux marchands. Trois routes protégées sont établies, deux venant de Liverpool et de la Tamise vers l'Atlantique, une venant de la Tamise et le Firth Forth.

Pologne Pologne

La 4e Panzerdivision allemande, fer-de-lance de la 10e armée allemande (Reichenau) atteint la banlieue de Varsovie, Ochota, dans le sud-est, à la fin de la journée (après avoir fait 225 km en 7 jours). Le commandant polonais de la garnison de Varsovie, le général Czuma, annonce l'ordre du jour : "Nous combattront jusqu'au dernier fossé !". Environ 100 000 civils polonais de Varsovie sont engagés pour creuser des tranchées dans la périphérie de la ville. Pendant ce temps, d'autres éléments de la 10e armée allemande sont fortement engagés aux environs de Radom, seulement à 96 km au sud de Varsovie ; Environ 60 000 soldats des troupes polonaises sont encerclés à l'ouest de Radom. La 14e armée allemande (List) atteint le nord du fleuve San et le sud Przemysl. Dans le nord, le 19e corps de panzer (Guderian) attaque le long de la ligne du fleuve Bug à l'est de Varsovie.

9 Septembre 1939

Canada Canada

Déclaration de guerre à l'Allemagne

Allemagne Allemagne

Göring menace de lancer des représailles contre la Grande-Bretagne si la RAF bombarde l'Allemagne et se vante que Berlin ne fera jamais l'objet d'attaque ennemie aérienne. Il déclare que "l'armée polonaise ne sortira jamais de l'étreinte allemande". Ribbentrop invite les Soviétiques à avancer sur leur nouvelle frontière commune, le Narew, Vistule et le San (Le Bug et le Pissa remplacerais éventuellement la Vistule pour éviter une division de Varsovie).

France France

Le dernier des 13 escadrilles de la RAF arrive pour renforcer les Forces expéditionnaires britanniques.

Des troupes françaises avance dans la forêt de Warndt traversent la frontière allemande et occupent 4,8 km² du territoire allemand. L'action est largement considérée comme propice à la propagande, référencée par les Français comme "L'Allemagne occupée".

Pologne Pologne

La 4e panzer division, faisant partie du 16e corps de panzer allemand, monte une attaque dans la banlieue sud-ouest de Varsovie, mais est repoussée. Le commandement allemand croit que presque toutes les forces polonaises battent en retraite à l'est du fleuve de la Vistule, mais en fait les unités fraîches de l'armée de Poznan et d'une partie de l'armée de Pomorze se rassemblent près de Kutno. Environ 10 divisions polonaises sont rassemblées dans cette zone sous le commandement du général Tadeusz Kutrzeba. Il commence alors une contre-attaque sur le fleuve Bzura contre la 8e armée allemande. Les batailles qui suivent seront les plus dures de la campagne. Au départ, les Polonais obtiennent quelques succès.

URSS URSS

Molotov félicite prématurément l'Allemagne pour l'"entrée des troupes allemandes dans Varsovie" et promet l'intervention soviétique "dans les jours à venir".

10 Septembre 1939

Canada Canada

Le gouvernement déclare la guerre à l'Allemagne. Les Canadiens sont les derniers des grands dominions à déclarer la guerre, cependant, les quelques jours d'hésitation permirent d'accélérer la livraison des USA de grandes quantités de marchandises de guerre qui sont maintenant interdites en vertu des lois américaines de neutralité.

France France

En réponse aux demandes pressantes du commandant en chef polonais, le maréchal Smigly-Rydz, le chef français de l'état-major général, le général Gamelin, annonce que plus de la moitié de ses divisions actives sont en contact avec l'ennemi sur le front nord-est et qu'il ne peut pas faire plus.

Les premières unités majeures des BEF commencent à débarquer. Le maréchal Gort est à la tête de celle-ci. Les premières parties étaient arrivées depuis le 4 septembre. Dans le premier mois 160 000 hommes, 24 000 véhicules et 140 000 tonnes de matériels sont envoyés en France.

Pologne Pologne

Les armées polonaises ont reçu l'ordre de mener une retraite générale pour des positions défensives dans le sud-est.

La Luftwaffe mène 15 raids aériens sur Varsovie.

Les forces allemandes annoncent un faux bulletin d'informations, annonçant la chute de la capitale sur la même longueur d'onde que la radio de Varsovie.

Mer du Nord Mer du Nord

Le sous-marin britannique Triton est torpillé à tort part le sous-marin britannique Oxley.

11 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Le gouvernement annonce un contre blocus contre la Grande-Bretagne, déclarant que depuis que "la guerre économique fut forcée contre elle" l'Allemagne "est non seulement capable de résister à toutes les pressions d'un blocus et à toutes les formes de guerre de famine britannique, mais lui répondra avec les mêmes méthodes".

Des experts-chiffreurs déchiffrent le code des navires marchands britanniques, identifiant le point de rencontre des convois.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Churchill commence à correspondre avec Roosevelt pour qu'il signe comme "A Naval Person".

Le cabinet britannique décide qu'aucune autre tentative de bombarder l'Allemagne ne sera effectuée.

Pendant ce temps, Les plans pour la fédération de l'Inde sont reportés indéfiniment.

Pologne Pologne

Les forces allemandes traversent le fleuve San au nord et au sud de Przemysl, dans le sud-est du pays.

La bataille sur le Bzura continue, mais les leaders du Groupe d'armée sud, Rundstedt et son chef d'état-major, Manstein, ont déjà commencé à rassembler les renforts pour la 8e armée.

Les forces polonaises à Radom sont détruites avec la capture de 60 0000 hommes par les allemands.

Les Allemands prennent complètement la zone industrielle de Haute Silésie.

12 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Les forces françaises se sont maintenant avancées d'environ 8km en Allemagne sur 24 km le long de la frontière dans la région de la Sarre. Les français déclarent que cette action a forcé les allemands à retirer 6 divisions de Pologne, bien que les observateurs britanniques émettent des doutes. À certains endroits l'avance française est à moins d'1 km de la Ligne Siegfried et un assaut frontal sur ce système défensif est considéré comme étant hors de question.

France France

Pour la première fois, le conseil suprême de guerre anglo-français se réunit à Abbeville.

L'armée tchécoslovaque en exil est formée.

Le général Gamelin appelle à la fin de l'offensive dans la région de la Sarre.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le ministère de l'Intérieur ouvre une enquête sur les règles du couvre-feu.

Pologne Pologne

Certaines troupes de List combattent près de Lvov et tandis que d'autres se déplacent vers le nord à partir de leurs têtes de pont sur le San. L'armée polonaise près de Poznan, celle qui devait marcher sur Berlin, fait demi-tour à l'improviste et tente de prendre la 8e armée allemande par le flanc. Ceci est le commencement de la violente bataille de Bzura. Les troupes polonaises poussent les forces allemandes à 19 km au sud de Kutno et reprennent Lowicz. Gdynia est évacué par les polonais. Les avions de la Luftwaffe bombardent Krzemieniec à l'est de la Pologne, une ville déclarée ouverte où la communauté diplomatique de Varsovie avait trouvé refuge.

Roumanie Roumanie

Le ministre des Affaires Etrangères, von Ribbentrop, que les Roumains ne donnent pas l'asile aux fonctionnaires polonais traversant la frontière et menace d'une action militaire en cas de non-respect.

Atlantique Atlantique

La marine américaine commence les patrouilles régulières le long de la côte est et dans les Caraïbes.

13 Septembre 1939

Algérie Algérie

Le croiseur français La Tour d'Auvergne coule dans une explosion accidentelle à Casablanca.

Allemagne Allemagne

Le haut commandement des forces armées allemandes (OKW) déclare que des civils pris pour cible sont bombardés en Pologne parce que les civils sont impliqués eux-mêmes dans les combats.

France France

Le premier ministre, Edouard Daladier, forme un cabinet de guerre dans lequel il est ministre des Affaires Etrangères, ministre de Guerre et de la Défense nationale. L'ancien ministre des Affaires Etrangères, Georges Bonnet, est nommé ministre de la Justice. Raoul Dautry est nommé ministre de l'Armement et Georges Pernot est nommé ministre du Blocus, les deux sont de nouveaux portefeuilles ministériel associé à l'effort de guerre. Daladier est enthousiaste à l'idée d'avoir un cabinet de guerre qui permettra à la France de mettre les divisions récentes en réserve et de combattre la guerre avec un esprit d'unité nationale.

Pologne Pologne

Une petite force d'infanterie allemande commence à traverser la Vistule juste au sud de Varsovie. La bataille de Bzura se passe maintenant mal pour les forces polonaises. Le gros des combats prend fin le 15 septembre, mais quelques engagements continueront jusqu'au 19 septembre. Bien que les Allemands fassent 150 000 prisonniers dans cette bataille, le 19 septembre, des unités de deux brigades polonaises et d'autres éléments réussissent à s'échapper vers Varsovie.

L'ambassadeur américain en Pologne, Anthony J. Drexel Biddle Jr rapporte que les bombardiers allemands attaquent la population civile. Il déclare "Ils larguent des bombes même s'ils n'ont aucun doute quant à l'identité de leurs objectifs.

14 Septembre 1939

Hongrie Hongrie

Le gouvernement s'abstient de déclarer sa neutralité parce qu'il n'est pas menacé par Hitler.

Pologne Pologne

Les troupes allemandes entrent à Gdynia (le seul port maritime polonais) à l'ouest de Dantzig. Les forces allemandes attaquant depuis l'est de la Prusse atteignent la rase campagne quand ils traversent la rivière Narew près de Modlin et avancent autour de Varsovie pour commencer l'encerclement de la capitale polonaise. Lvov est coupée par les attaques allemandes. Le 19e corps panzer allemand (Guderian) atteint Brest-Litovsk. Les groupes ethniques ukrainiens commencent un soulèvement à Lvov et Stanislavov, attaquant de petites unités armées polonaises à proximité.

URSS URSS

Le journal officiel du parti communiste, Pravda, lance une campagne de propagande antipolonaise avec un article en première page déplorant le traitement des minorités en Pologne.

Atlantique Atlantique

Au nord-ouest de l'Irlande, le porte-avions, HMS Ark Royal, a la chance d'échapper à l'attaque du sous-marin allemand U-39, alors qu'il était engagé dans une patrouille anti-sous-marine. L'U-Boot est torpillé par 3 destroyers britanniques accompagnant le porte-avions et 43 membres d'équipage allemand sont capturés.

15 Septembre 1939

Canada Canada

Le premier convoi transatlantique britannique prend la mer à partir d'Halifax, en Nouvelle-Ecosse. Dorénavant, tous les navires transportant des réserves vitales de blés canadiens et de munitions américaines devront voyager en convois programmés et protégés par la marine britannique et canadienne. Le premier convoi organisé durant la guerre venait de Gibraltar le 2 septembre. Le commerce vital des côtes de Glasgow. La Tamise est maintenant mise en convois aussi.

Allemagne Allemagne

La radio allemande diffuse des interviews d'équipage d'avion britannique et néo-zélandais capturé durant le raid de Wilhelmshaven le 4 septembre.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Les automobilistes assaillent les stations d'essence, bien qu'aucune date pour le rationnement n'ait encore été fixé.

Pologne Pologne

Les troupes allemandes ont réduit l'armée polonaise de Poznan encerclée à Kutno. Brest-Litovsk, à 193 km à l'est de Varsovie, est encerclée. Le commandant militaire de Varsovie, le major général polonais Juliusz Rommel, refuse de discuter d'une proposition de reddition faite par les allemands.

Roumanie Roumanie

Le gouvernement accorde l'asile aux réfugiés polonais ; le personnel militaire est désarmé et interné.

URSS URSS

Un accord d'armistice est signé entre l'URSS et le Japon mettant fin à l'incident de Nomonhan, vieux de quatre mois, lorsqu'il y a eu des combats à la frontière du Mandchourie et de la Mongolie. Les deux côtés étaient sous pression allemande afin de mettre fin au conflit depuis la signature du pacte de non-agression germano-soviétique. Des entretiens pour la paix avaient été engagés par le nouveau conseil des ministres japonais, nommé il y a deux semaines, après que les japonais aient perdu 17 000 hommes dans une bataille.

16 Septembre 1939

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le Duc de Windsor est nommé officier de liaison avec l'armée française.

Pologne Pologne

Varsovie est maintenant encerclée, mais un ultimatum allemand est rejeté par la garnison polonaise, avec à sa tête le général Czuma, et la population civile. Les polonais ont déjà repoussé un assaut allemand, infligeant de grosses pertes. Le gros de l'armée polonaise, concentrée entre Lwow et Chelm, et qui comprend 38 divisions d'infanterie, 11 brigades de cavalerie et 2 brigades motorisées, est anéanti. Les généraux allemands proposent de faire le siège de Varsovie et d'attendre que la faim contraigne la ville à se rendre, mais Hitler répond qu'elle doit être considérée comme une forteresse à réduire par des bombardements d'artillerie et d'aviation. Ce jour est aussi la veille du Nouvel an juif et les avions de la Luftwaffe larguent des bombes dans les quartiers juifs de la ville. Une partie de l'armée de List est encore en train de combattre à l'est de Lvov, alors que d'autres unités progressent au nord afin d'établir une liaison avec les forces de Guderian, qui ont maintenu leurs attaques le long du Bug. Les bombardiers polonais font leur dernière sortie.

URSS URSS

L'URSS informe la Pologne que l'armée rouge entrera à l'est de la Pologne le 17 septembre "pour protéger les minorités ukrainiennes et biélorusses".

Atlantique Atlantique

Première attaque d'un U-Boot allemand sur un convoi nord-atlantique, l'U-31 torpille le SS Aviemore.

Un important convoi d'escorte quitte Halifax, en Nouvelle-Ecosse, au Canada pour la Grande-Bretagne.

17 Septembre 1939

Italie Italie

Le gouvernement assure au gouvernement grec qu'il ne prendra pas de mesure militaire contre la Grèce même si l'Italie entre en guerre.

Pologne Pologne

Les troupes soviétiques entrent en Pologne. Naturellement à cause de l'attaque allemande il n'y a presque aucune défense à l'est. Les Soviétiques emploient deux groupes d'armées sur le front. Les Polonais ont seulement 18 bataillons dans l'est de leur pays. Juste avant l'aube, l'armée rouge envahit la Pologne le long des 1300 km de frontière. Les Polonais sont surpris et les forces soviétiques avancent pratiquement sans opposition. Pendant ce temps, le gouvernement polonais fuit en direction de la frontière roumaine, évacuant de la ville frontière de Kuty — le cinquième et dernier siège du gouvernement temporaire dans une province polonaise. Les survivants des équipages polonais volent en direction de la Roumanie. À Varsovie, la cathédrale Saint John est bombardée une messe. Les morts sont enterrés dans les parcs publics parce que les cimetières sont pleins. Varsovie étant maintenant complètement isolée, les forces allemandes du groupe d'armée nord et du groupe d'armée sud se rejoignent à Siedlce, à l'est de la Pologne. Environ 40 000 prisonniers ont été capturés par les Allemands à Kutno et Brest-Litovsk est pris après 3 jours de violents combats. Les allemands déterminent une ligne d'arrêt à cause de l'invasion soviétique à l'est.

URSS URSS

Le ministre des Affaires étrangères, Molotov, déclare que l'URSS a envahi la Pologne pour protéger les minorités ukrainiennes et biélorusses. Les journaux soviétiques.

Le gouvernement promet de respecter la neutralité de la Finlande et reconnaît la Slovaquie comme un état indépendant.

Atlantique Atlantique

Le porte-avions britannique, HMS Courageous, est torpillé par l'U-29 alors qu'il effectuait une patrouille anti-sous-marine sur la côte sud-ouest de l'Irlande. Plus de 500 hommes sont tués (514 des 1200 membres d'équipage). Après ce second incident, les porte-avions sont retirés de ce genre de missions. Le HMS Courageous a été l'un des plus efficace porte-avions britanniques.

18 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Une semaine après avoir fait sa première émission vers la Grande-Bretagne, l'Irlandais ex-Mosleyite William Joyce signe un contrat avec la radio allemande.

Danemark Danemark Finlande Finlande Norvège Norvège Suède Suède Islande Islande

Dans une annonce simultanée, le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Suède et l'Islande déclarent qu'ils veulent continuer le commerce avec tous les belligérants afin de protéger leur existence économique.

Pologne Pologne

Les forces soviétiques ont progressé de 100 km en Pologne, rencontrant peu de résistance. La 3e et 10e armée allemande commencent à attaquer Varsovie. Les membres chiffreurs des renseignements polonais, possédant des connaissances vitales sur le code Enigma allemand, fuient le pays et se dirigent vers Paris.

Roumanie Roumanie

Le président polonais Moscicki et le commandant en chef, Rydz-Smigly, entrent en Roumanie et sont internés sous la pression allemande.

Atlantique Atlantique

Le SS Kensington Court est torpillé massivement par un U-Boot allemand. Deux Sunderland de la RAF sauvent 34 hommes.

19 Septembre 1939

France France

Débarquement en France du premier corps d'armée britannique commandé par Lord Gort.

Pologne Pologne

Entrée triomphale d'Hitler dans l'ancienne ville libre de Dantzig. Il y tient un discours de politique étrangère, semblant offrir la conciliation à la France et à la Grande-Bretagne, suggérant que la guerre pourrait être conclue sur la base des gains territoriaux allemands. Il jure également que Dantzig restera allemande pour toujours et que l'Allemagne continuera à combattre jusqu'au bout si nécessaire.

Dans le nord, Vilna est prise et les Soviétiques font leur jonction avec les Allemands à Brest-Litovsk, la ville revenant aux Soviétiques en application des accords secrets du 23 août. Environ 30 000 soldats polonais ont réussi à rejoindre Varsovie. La capitale est soumise à des bombardements continus de la Luftwaffe. Fin de la bataille de la Bzura. Les Allemands ont fait plus de 100 000 prisonniers des armées Pomorze et Poznan, qui comprenaient en tout 19 divisions. À l'est, les troupes allemandes encerclent Lvov.

20 Septembre 1939

Allemagne Allemagne Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Premier engagement entre les appareils de la r.a.f. (3 avions de reconnaissance fairey battle) et la Luftwaffe (chasseurs me109), au-dessus de la ligne siegfried, vers Aix-la-Chapelle. Un me109 et deux fairey battle sont abattus.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne et la France font le serment de continuer le combat, en réponse aux récentes propositions de paix d'Hitler. les alliés déclarent qu'ils "ne permettront pas à la victoire de Hitler de condamner le monde à l'esclavage, à la ruine des valeurs morales et à l'anéantissement de la liberté". Le parti conservateur sous la direction de neville Chamberlain est dénoncé par les travaillistes à la chambre des communes, pour son échec à venir en aide à la pologne face à l'invasion germano-soviétique.

21 Septembre 1939

États-Unis États-Unis

Discours de Roosevelt au Congrès. Le président préconise d'abroger les clauses de l'Acte de Neutralité empêchant la vente d'armes aux pays belligérants. Il déclare : "Nos actes doivent être guidés par une simple idée, réaliste, garder l'Amérique en dehors du conflit".

Les journaux américains affirment que les personnalités nazies, dont Goebbels et Hess, disposent de plus de 12 millions de dollars d'investissement placés à l'étranger.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le gouvernement publie le Livre bleu sur les documents diplomatiques d'avant-guerre.

Pologne Pologne

Les forces allemandes continues leur bombardement sur les points clés de Varsovie.

Les autorités nazies mettent en oeuvre "Le plan Heydrich" qui nécessite la déportation de 600 000 Juifs venant de Dantzig et de l'ouest de la Pologne vers le centre pour être concentré dans des ghettos dans les grandes villes.

Roumanie Roumanie

Le premier ministre roumain Armand Calinescu est tué au cours d'une embuscade par des membres de la Garde de Fer, sans doute en raison de son attitude conciliante envers la Pologne, dont il a permis l'accueil des réfugiés. Les meurtriers forcent ensuite l'entrée d'une station de radio et annonce à l'antenne que "la sentence de mort contre Calinescu a été exécutée". Ils seront plus tard arrêtés, condamnés et exécutés sur le lieu du meurtre.

22 Septembre 1939

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Seconde réunion du Conseil de guerre interallié dans le Sussex. Chamberlain, avec le ministre des Affaires étrangères Lord Halifax et le ministre Lord Chatfield rencontrent Daladier, le général Gamelin, commandant en chef du front de l'Ouest, l'amiral Darlan, le chef de la marine française, et M. Dautry.

Rationnement du carburant en Grande-Bretagne. Un rapport de la police de Londres indique que les accidents de la route ont triplé en trois semaines depuis le début du couvre-feu. De plus, les tribunaux sont engorgés d'affaires de violations du couvre-feu.

Pologne Pologne

Les troupes soviétiques progressent rapidement en Pologne et prennent Lvov et Bialystok. À Brest-Litovsk, défilé des troupes germano-soviétiques. Le général Fritsch, ancien commandant en chef de l'armée allemande, est tué devant Varsovie. Hitler visite le front et observe le bombardement de Praga, l'une des banlieues de Varsovie.

23 Septembre 1939

Panama Panama

Accord préliminaire, à Panama, entre les représentants des États américains, pour établir une zone de neutralité de 480 kilomètres le long des côtes.

Japon Japon

L'amiral Nomura devient ministre des Affaires étrangères dans le nouveau gouvernement du général Abe.

Allemagne Allemagne

A Berlin, les autorités allemandes annoncent que les combats organisés ont pris fin en Pologne. Elles déclarent que "l'armée polonaise a été vaincue, faite prisonnière ou mise en déroute. Aucune division d'active ou de réserve n'échappe à ce sort. Seuls des petits groupes ont pu éviter la destruction immédiate en s'enfuyant dans les marécages de l'est du pays. Ils ont alors succombé face aux troupes soviétiques... Seuls des combattants en nombre négligeable continuent à combattre, sans espoir, à Varsovie, à Modlin et dans la péninsule de Hela".

Confiscation des postes de radio aux Juifs.

France France Allemagne Allemagne

Les autorités alliées rapportent que les troupes allemandes ont contre-attaqué sans succès sur le front de l'Ouest.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Décès de Freud à 83 ans, dans son exil londonien.

Italie Italie

Mussolini réaffirme l'intention de l'Italie de rester neutre, à moins d'être attaquée, pour poursuivre sa politique de renforcement de son armée pour pouvoir faire face "à toutes les éventualités" et d'oeuvrer pour la paix. Il suggère que la "liquidation" de la Pologne offre l'opportunité du règlement de la paix en Europe.

Pologne Pologne

A Varsovie, la nourriture commence à manquer, mais la détermination de la garnison polonaise ne faiblit pas.

Atlantique Atlantique

Dans l'Atlantique Nord, deux navires à vapeur finnois transportant de la cellulose sont coulés par des sous-marins allemands.

24 Septembre 1939

États-Unis États-Unis

L'American Farmer arrive dans le port de New York avec 29 survivants de l'équipage du navire à vapeur britannique Kafristan, qui a été coulé par un U-Boot. D'après les passagers de l'American Farmer, un avion anglais a réussi à toucher le kiosque du sous-marin ennemi.

Allemagne Allemagne

Les bombardiers français attaquent la base allemande de zeppelin à Friedrichshafen.

Allemagne Allemagne France France

L'artillerie française fait feu sur la frontière allemande.

Pologne Pologne

Les troupes allemandes isolent la forteresse de Modlin, au nord de Varsovie. Les forces soviétiques entrent dans les champs pétrolifères de Galicie.

Atlantique Atlantique

Dans l'Atlantique Nord, des sous-marins allemands coulent un navire à vapeur suédois transportant du bois, ainsi qu'un cargo britannique.

25 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Introduction du rationnement du pain et de la farine. La distribution des cartes de rationnement de nourriture est achevée.

Quatrième directive de guerre d'Hitler ordonnant de renforcer les attaques contre les navires alliés et de conclure rapidement la campagne de Pologne.

Pologne Pologne

Second ultimatum allemand à la garnison de Varsovie. Les bombardements allemands s'intensifient sur la capitale. Environ 400 bombardiers et Stuka attaquent et déclenchent d'importants incendies. Hitler désire compléter la conquête aussi vite que possible et depuis que la garnison est assez forte, il est nécessaire de les forcer à se soumettre en terrorisant la population civile. Les bombardements continuent jusqu'à la reddition.

Atlantique Atlantique

A la suite d'une attaque manquée de bombardiers Ju88 dans l'Atlantique Nord, la propagande allemande affirme que le porte-avions britannique Ark Royal a été coulé.

26 Septembre 1939

France France

Le gouvernement français décrète l'interdiction du parti communiste et la dissolution de toutes les municipalités administrées par le Parti Communiste.

France France Allemagne Allemagne

L'artillerie française ouvre le feu sur les défenses avancées allemandes de la ligne Siegfried.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

A la Chambre des Communes, le premier Lord de l'Amirauté Churchill déclare que les Britanniques ont gagné la guerre sous-marine, qu'un dixième de la flotte sous-marine allemande a été détruit au cours des deux premières semaines de guerre et que les pertes allemandes s'élèvent en tout à probablement un quart ou peut être un tiers de la flotte d'U-Boot.

Pologne Pologne

La 8e armée allemande de von Brauchitsch se joint à l'attaque de Varsovie. A la suite d'une massive attaque d'artillerie contre la capitale, qui laisse le centre en flammes, les Allemands attaquent.
Mais les Polonais reprennent l'aéroport Mokotow et reconstruisent 6 avions durant la nuit du 26 au 27 septembre.

27 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

Hitler annonce à ses généraux ses plans pour attaquer à l'ouest "aussi vite que possible" et avance la date du 12 novembre. Mais les chefs militaires s'opposent à cette décision. Heydrich crée le RSHA, Reichssichermeitshauptamt, service central de la Sûreté du Reich, regroupant la police criminelle, le Service de sécurité (SD) et la Gestapo, pour systématiser et coordonner la répression des opposants au régime.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le Chancelier du ministère des finances Sir John Simon présente le premier budget de guerre. Les impôts sur le revenu sont augmentés.

Pologne Pologne

Reddition de Varsovie après deux jours d'intensifs bombardements et de tirs d'artilleries. 2 000 soldats polonais et 10 000 civils ont trouvé la mort au cours du siège de la ville. Les Allemands font 150 000 prisonniers. Environ, un huitième des immeubles a été détruit. Le général allemand von Blaskowitz qui reçoit la capitulation de la garnison, autorise les officiers polonais à garder leur épée et promet que les troupes iront seulement en captivité tant qu'il "dispose des formalités nécessaires". Les termes de la reddition prévoient l'aide à la population civile et aux blessés.

28 Septembre 1939

États-Unis États-Unis

Le comité des relations étrangères décide de soumettre la loi de neutralité au Sénat.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

L'Amirauté britannique déclare "qu'aucun navire britannique n'a été endommagé ou perdu à la suite de raids de la Luftwaffe". Cette déclaration fait suite à l'annonce à la radio allemande de récents succès des appareils allemands contre les navires de guerre britanniques dans l'Atlantique Nord.

Pologne Pologne

Reddition des derniers résistants polonais à Modlin et dans la région de Kutno après 18 jours de combats. Les 10 divisions polonaises étaient encerclées dans la ville de Modlin, et dans la région de Kutno, depuis le 10 septembre.

URSS URSS

Ribbentrop et Molotov signent le partage effectif de la Pologne. Signature d'un traité d'assistance mutuelle. L'Estonie autorise l'U.R.S.S. à occuper ses bases militaires.

29 Septembre 1939

États-Unis États-Unis

A New York city, le leader pro-nazi du Bund, Fritz Kuhn, est arrêté.

Allemagne Allemagne

La RAF perd 5 bombardiers Hampden dans un raid de jour sur l'île d'Helgoland. L'incursion était en deux vagues. Dans la première, 6 Hampden attaquèrent 2 destroyers allemands, mais sans les endommager. La seconde vague de 5 avions fut anéantie.

France France

Le "Groupe Ouvrier et Paysan" (GOP) remplace le PCF dissous le 26 septembre. Florimond Bonte en devient le Secrétaire général.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Recensement national pour obtenir des informations pour la mise en place du rationnement et pour la mobilisation.
A la Chambre des Communes, Chamberlain déclare que les Britanniques et les Français sont entrés en guerre pour arrêter l'agression nazie et que leur position reste inchangée. Chamberlain est censé se référer aux contacts récents entre les représentants de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne qui ont suggéré que des propositions de paix officielles pouvaient débuter.

URSS URSS

Signature d'un pacte entre l'Allemagne et l'URSS. L'URSS obtient toute liberté d'action sur la Lituanie qui, d'après les accords précédents, devait passer sous influence allemande. En contrepartie, la ligne de démarcation germano-russe est déplacée vers l'est et la région comprise entre la Vistule et le Boug occidental est dévolue à l'Allemagne. Les allemands occupent la partie la plus riche de la Pologne, avec 22 millions d'habitants et la quasi-totalité des industries. Les Russes annexent 200 000 km² de territoire polonais, essentiellement consacrés à l'agriculture, avec 13 millions d'habitants.

30 Septembre 1939

Allemagne Allemagne

L'Allemagne déclare que les navires marchands armés britanniques seront coulés sans avertissements. Cette décision est justifiée par les Allemands par l'attaque de sous-marins allemands par des navires marchands britanniques.

France France

Un gouvernement en exil est formé. Raczkiewicz est le nouveau président et le général Wladyslaw Sikorski est le premier ministre et commandant en chef des forces armées.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Le cabinet britannique autorise l'envoi en France de cargaison de gaz de combat pour l'utiliser en cas d'attaques chimiques allemandes.

Roumanie Roumanie

Le président polonais Ignace Moscicki, interné en Roumanie, démissionne de son poste.

Atlantique Atlantique

Au large de Pernambouc, au Brésil, le Graf von Spee coule son premier navire marchand, le paquebot anglais Clement du capitaine Harris. Avant la bataille de River Plate, en décembre, le Graf von Spee coulera seulement 9 navires de 50 000 tonnes en tout.