Chronologie de novembre 1942
1 Novembre 1942
Crète Crète
Des B-24 Liberator de l'US Mediterranean Air Force (USAMEAF) bombardent l'aérodrome de Maleme

URSS URSS
A Stalingrad, les combats dans les ruines de la ville se poursuivent, toujours très sanglants, entre les 62ème et 64ème Armées soviétiques, d'une part, et la 6ème Armée allemande et une partie de la 4ème Panzerarmee (Armée blindée) d'autre part. Le rêve des Allemands d'occuper entièrement la ville commence à s'effondrer devant l'inébranlable résistance soviétique. Plus au sud, dans le Caucase, les Soviétiques ont réussi à bloquer toutes les tentatives du Heeresgruppe (Groupe d'armées) A (maréchal Ewald von Kleist) pour s'emparer de Groznyi. Les Allemands arrivent cependant à occuper Alagir, au centre du Caucase, important carrefour routier au sud-est de Naltchik.

Yougoslavie Yougoslavie
Tito annonce la formation d'une armée de libération nationale.

Îles Îles Salomon
Début de l'attaque de la 1re division de marines vers le Poha, à l'ouest, avec l'appui de l'artillerie et de l'aviation. Le 5e régiment franchit le Matanikau et arrive à proximité de la Pointe Cruz. À l’est du périmètre américain, d'autres détachements progressent vers le Metapona, pour anticiper et empêcher les débarquements nippons à la pointe Koli. Les combats sont particulièrement violents.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Des B-25 Mitchell de la 5ème US Air Force attaquent l'aérodrome japonais de Lae.

Bougainville. Des B-17 Flying Fortress de la 5ème US Air Force visent l'aérodrome de Kahili et la base navale japonaise de Buin.

2 Novembre 1942
Égypte Égypte
Déclenchement à une heure de l'opération Supercharge dans l'objectif de percer les lignes de l'Axe : elle débute par l'attaque de l'infanterie du 30e corps. La 2e division australienne ouvre avec difficulté un couloir dans les champs de mines pour permettre le passage de la 9e division blindée, qui établit une tête de pont de l'autre côté de la piste du sud. La 15e Panzerdivision intervient, infligeant de lourdes pertes aux attaquants. Les blindés et l’artillerie de Rommel détruisent 75 % des chars britanniques, sans arriver à repousser l'attaque. Les Britanniques peuvent se permettre de perdre des chars, ce qui n'est pas le cas de Rommel qui, après l'intervention de la 21e Panzerdivision, ne dispose plus que de 35 chars opérationnels et de très peu de carburant et de munitions. Rommel envoie un message à Hitler, l'avertissant que la percée britannique est inévitable et la retraite nécessaire.

Îles Îles Salomon
À la pointe Cruz, les Japonais sont encerclés par le 5e régiment de marines. Les forces américaines reçoivent du ravitaillement et des munitions, dont deux batteries de 155 mm qui leur permettront de s'opposer efficacement à l'artillerie nippone. À l’est du périmètre, un bataillon du 7e régiment de marines dépasse l'embouchure du Metapona et prend position à proximité du village de Tetere.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
La 25e brigade australienne rejoint Kokoda. Les troupes alliées prennent position en prévision de la future offensive contre la tête de pont japonaise de Buna-Gona. MacArthur propose d'attaquer le 15 novembre.

3 Novembre 1942
Égypte Égypte
Les troupes de l'Axe, et plus particulièrement les divisions italiennes, qui avaient déjà commencé à se replier, doivent stopper leur retraite. Les défenses antichars de l'Axe contiennent encore la pression des blindés britanniques.

États-Unis États-Unis
Publication des résultats des élections pour le Congrès et le choix des gouverneurs. Les républicains gagnent des sièges, 42 à la Chambre des représentants, 9 au Sénat, et 4 postes de plus de gouverneurs. Ces gains prédisent des difficultés pour le démocrate Roosevelt et témoignent d'une certaine insatisfaction de la population envers le parti démocrate.

Chine Chine
Tchang Kaï-chek promet quinze divisions chinoises qui passeront aux ordres du général américain Joseph Stilwell, lors de la reconquête de la Birmanie, en vue de laquelle les Britanniques amassent de nombreuses forces en Inde.

Indes Indes néerlandaises
Des B-26 Marauder de la 5ème US Air Force attaquent Dili, sur l'île de Timor.

Allemagne Allemagne
À 10 heures 30, Rommel reçoit un télégramme d'Hitler lui ordonnant de rester sur ses positions en résistant par tous les moyens.

Yougoslavie Yougoslavie
Tito s'empare de Bihac, capitale de la Bosnie-Herzégovine, et y crée un Conseil antifasciste de libération nationale. Sous la pression de Staline, il renonce à former un gouvernement provisoire.

Îles Îles Salomon
Dans la nuit, la 17e armée japonaise débarque 1500 soldats et du ravitaillement à l'est de la pointe Koli. Le 5e régiment de marines élimine la poche nippone de la Pointe Cruz. Mais à l'est du périmètre, les marines doivent reculer dans l'attente d'arriver de renforts pour lutter contre les Japonais nouvellement débarqués.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Des B-17 Flying Fortress de la 5ème US Air Force bombardent l'aérodrome de Lae et des navires japonais au large de l'île de Gasmata, entre la Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Bretagne.

4 Novembre 1942
Égypte Égypte
Les troupes italiennes tentent en vain de résister à la pression britannique : Les divisions Arieste, Littorio et Trieste sont écrasées, la 90e division légère allemande subit de lourdes pertes.
Le général von Thoma est fait prisonnier.
Rommel donne à nouveau l'ordre de repli, et reçoit dans la journée l'autorisation de Hitler : les troupes allemandes évacuent l'Égypte. Le général Alexander envoie à Churchill un télégramme lui annonçant la victoire d'El Alamein.
Au cours de la bataille d'El Alamein, les Britanniques ont fait 30 000 prisonniers, capturé mille canons et 450 chars. Les divisions allemandes ont été réduites à l'état de régiments et les formations italiennes ont été broyées. De leur côté, les Alliés ont perdu 13 500 hommes, 150 chars et 300 autres chars ont été endommagés.

Madagascar Madagascar
Le gouverneur général français renouvelle sa demande d'armistice aux Britanniques et accepte les conditions qu'il avait refusées le 17 septembre.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Première réunion du comité de guerre anglo-américain de lutte anti-sous-marine présidé par Churchill et comprenant les chefs de service, les ministres, des chercheurs et des spécialistes des opérations radars.

URSS URSS
Les combats se poursuivent dans les ruines de Stalingrad. Les Russes déclenchent des attaques limitées dans les autres secteurs pour mieux localiser et sonder les points faibles de la ligne de front allemande.

Méditérranée Méditérranée
19 U-Boote et 21 sous-marins italiens commencent à patrouiller dans le secteur de Gibraltar en raison de l'intensification du trafic maritime allié en préparation de l'Opération Torch. Ils obtiennent quelques succès, mais 6 d'entre eux sont coulés et la destination des transports observés leur reste inconnue.

Îles Îles Salomon
À l'ouest du périmètre, les marines prennent position à deux km de Pointe Cruz. À l'est, ils doivent repousser les attaques japonaises. Les positions nippones de la pointe Koli sont attaquées par l'artillerie navale et les avions américains. Des détachements du 8e régiment de marines débarquent en renfort dans la baie d'Aola, à une quarantaine de kilomètres à l'est de leur principale position, avec du matériel pour construire une seconde piste d'atterrissage, en dépit du désaccord des commandants déjà sur l'île, qui trouvent l'idée irréalisable en raison de la nature du terrain.

5 Novembre 1942
Algérie Algérie
A l'issue d'une tournée d'inspection, l'amiral François Darlan, commandant en chef de l'armée coloniale de Vichy, se rend à Alger au chevet de son fils malade.

Madagascar Madagascar
À 14 heures, les hostilités cessent entre les troupes britanniques et les troupes françaises de Vichy qui ont capitulé.

Maroc Maroc Gibraltar Gibraltar
Les convois de transport anglo-américains destinés à l'opération Torch se rapprochent de leurs objectifs respectifs. L'armada alliée est divisée en trois groupes.

- Western Naval Task Force, ou Task Force TF34, en provenance des Etats-Unis, sous le commandement du contre-amiral américain Henry K. Hewitt. Ses zones de débarquement assignées sur la côte atlantique du Maroc sont: Safi (TG.34.10), Fedela et Casablanca (TG.34.9), Port Lyautey et Mehedia (TG.34.8).

- Central Task Force, sous le commandement du contre-amiral sir Thomas Troubridge. Objectif Oran. 2 porte-avions, 2 cuirassés, 2 croiseurs légers, 13 destroyers, 8 navires auxiliaires et 15 navires transportant les 39000 Américains de la 1ère Division d'infanterie, de la 1ère Division blindée US et du 1er Bataillon de Rangers, placés sous les ordres du général américain Lloyd Fredendall.

- Eastern Task Force, sous le commandement du vice-amiral sir Harold Burrough. Objectif Alger. 2 porte-avions, 3 croiseurs légers, 13 destroyers, 3 sous-marins et 18 navires transportant 4500 soldats britanniques et 10000 GIs sous les ordres du général américain Charles Ryder. 168ème Régiment de la 34ème Division d'infanterie US. 39ème Rgt de la 9ème Division d'infanterie US. 11ème Brigade de la 78ème Division d'infanterie britannique. Le Jour-J [8 novembre], le 508ème Régiment de parachutistes US devra prendre le contrôle des aérodromes français de Tafarquay et de Youk-les-Bains. Le 1er Bataillon de Rangers, le contrôle de la batterie d'artillerie d'Arzew.

Par ailleurs, le général Dwight D. Eisenhower, désigné par le général George C. Marshall pour diriger les forces alliées en Méditerrannée, quitte Washington DC pour Gibraltar, où il installera son état-major. C'est l'amiral britannique sir Andrew B. Cunningham qui dirigera l'ensemble les opérations des forces navales alliées. Le général américain James H. Doolittle et le maréchal de l'air britannique sir William L. Welsh commanderont respectivement les forces aériennes américaines et britanniques. Le commandement de l'ensemble des opérations terrestres alliée est confié au général britannique Kenneth A. Anderson, commandant de la 1ère Armée britannique, en provenance de la métropole.

France France
Le sous-marins britannique HMS Seraph, commandé temporairement par le capitaine américain Gerault Wright, embarque dans le Golfe de Lyon Henri Giraud, évadé depuis le 17 avril de la forteresse allemande de Königstein (Dresde).

URSS URSS
Dans le Caucase, les forces allemandes arrivent à proximité d'Ordjonikidze.

Îles Îles Salomon
L'amiral Tanaka prend le commandement du "Toyko Express," la flottille de destroyers chargée de ravitailler les troupes de Guadalcanal.

Guadalcanal. Un régiment d'infanterie américain pénètre sur plus de 3km de profondeur à l'intérieur des lignes japonaises, au sud de Pointe Koli, pour tenter d'encercler les Japonais dans cette zone.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Les Australiens attaquent Oivi. Les Japonais déclenchent des combats d'arrière-garde pour permettre à leurs troupes de se retirer de l'autre côté du Kumusi.

6 Novembre 1942
Égypte Égypte
La 7e division blindée anglaise rattrape et détruit les restes de la 21e Panzerdivision qui est à court de carburant. Les poursuivants britanniques n'avancent pas aussi rapidement qu'ils ne devraient, car ils éprouvent des difficultés de ravitaillement en carburant, et les champs de mines ennemis les retardent. À la fin de la journée, les pluies torrentielles ralentissent également leur progression, seule la piste côtière reste praticable.

Italie Italie
Pendant la nuit du 6 au 7 novembre, des bombardiers de la Royal Air Force s'en prennent à Gênes, dévastant les quartiers centre-est de la ville et faisant énormément de victimes parmi la population.

URSS URSS
A la station Maïakovski du métro moscovite, les Russes célèbrent le 24ème anniversaire de la "Révolution d'Octobre". Staline parle sur un ton rassurant, en minimisant, comme il est de naturel, les pertes soviétiques et en exagérant celles de l'adversaire. D'après lui, durant les quatre premiers mois de guerre, l'Union Soviétique a enregistré 350000 tués, 378000 disparus et plus d'un million de blessés.

Bien entendu, les véritables pertes soviétiques sont très supérieures en nombre: 1.2 million de morts, 3 millions de blessés et 3.5 millions de prisonniers de guerre. Le lendemain, sur la place Rouge, il parle aux soldats, les encourageant à défendre la "sainte Russie" et leur affirmant que les Allemands ont eu 4.5 millions (!) de morts et de blessés. Il ajoute que les réserves allemandes sont épuisées (ce qui est en partie vrai), tandis que celles des Russes commencent seulement à faire peser leur poid dans la balance. Ses appels enflammés au sentiment patriotique et à l'union sacrée des Russes ne plaisent pas aux "purs et durs" du régime, mais se révèleront très efficaces dans la population.

A Rovno, en Volhynie, les SS et la Gestapo massacrent 15000 Juifs.

Dans Stalingrad, les combats dans les ruines diminuent d'intensité.

Dans le Caucase, l'Armée rouge repousse énergiquement les Allemandes du Heeresgruppe (Groupe d'armées) A, qui tente de s'emparer de la ville d'Ordjonikidze, au sud-ouest de Groznyi.

Atlantique Atlantique
Le croiseur Omatra et le destroyers Somers, de l'US Navy, capturent dans les eaux américaines le navire corsaire allemand Odenwald, camouflé en cargo américain.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Le 164ème Régiment d'infanterie US atteint Pointe Koli sans se heurter aux Japonais.

Le débarquement de renforts américains se poursuit dans la baie d'Aola.

7 Novembre 1942
Égypte Égypte
De fortes pluies ralentissent la poursuite des Britanniques dans la région de Marsa Matrouh. Rommel en profite pour soustraire le plus grand nombre de divisions possible à la menace d'encerclement.

Chine Chine
Dans le cadre de l'offensive qu'ils comptent lancer au printemps 1943, les Chinois demandent au général américain Wheeler d'examiner le problème du ravitaillement en vivre et en matériel.

Gibraltar Gibraltar
Le général Henri Giraud, qui s'est enfui par le sud de la France à bord d'un sous-marin américain, rencontre le général Dwight D. Eisenhower, désigné pour assurer le commandement suprême des forces expéditionnaires alliées en Méditerrannée.

Giraud croit qu'on l'a fait venir pour prendre le commandement des forces alliées qui doivent débarquer le 8 novembre en Algérie et au Maroc, mais Eisenhower le détrompe.

Le Français s'en va, déçu, mais le lendemain, il acceptera d'assumer l'administration civile des territoires français d'Afrique du Nord qui seront libérés.

Italie Italie
Dans la nuit du 7 au 8 novembre, un nouveau raid aérien très violent de la Royal Air Force sur Gênes fait un grand nombre de victimes et des dégâts importants. Les bombardiers britanniques touchent également les banlieues de Milan, Savone et Cagliari.

Îles Îles Salomon
Progression américaine à l’est du périmètre défensif dans le secteur de la pointe Koli : les marines arrivent à proximité du Metapona sans rencontrer de résistance. Au crépuscule, les Japonais débarquent des éléments de leur 38e division d'infanterie à l'ouest des positions américaines.

8 Novembre 1942
Algérie Algérie Maroc Maroc
Opération Torch :
Les forces alliées sont réparties en trois groupes :
- La Task Force Ouest, commandée par le général Patton, comprend 35 000 hommes, escortés par l'escadre du contre-amiral Hewitt, forte de deux cuirassés, un porte-avions auxiliaire, 4 porte-avions d'escorte, et plusieurs croiseurs et destroyers ;
- La Task Force Centre du général Fredendall regroupe 39 000 soldats américains, escortés par la flotte du Commodore Toubridge qui comprend 2 porte-avions d'escorte et plusieurs bâtiments plus petits ;
- La Task Force Est comprend 52 navires de guerre, 33 000 soldats aux ordres du général Ryder et du contre-amiral Burroughs. Le contingent britannique formé par la 87e division est escorté par la Force H de l'amiral Syfret, qui comprend 3 cuirassés, 3 porte-avions auxiliaires ainsi qu'un grand nombre de croiseurs et de destroyers.

Algérie : à Alger, à une heure du matin, la Task Force du contre-amiral britannique Burrough débarque les troupes du général américain Ryder. Les progrès sont rapides, en partie grâce à l'aide du général Maast, les réactions des troupes vichystes sont limitées et l'armistice est signé à 18 heures 45 par l'amiral Darlan.

Ouest algérien : à 1 heure 30, près d'Oran, la Task Force du Commodore Troubridge débarque les troupes américaines du général Fredendall. Deux destroyers anglais sont coulés en tentant de prendre le port d'Oran. À la nuit, les troupes sont établies solidement et ont pris l'aérodrome de Tafaraiu, sur lequel une unité de Spitfire est prête à participer aux opérations.

Maroc : à 5 heures, la Task Force du contre-amiral américain Hewitt débarque en trois endroits les troupes commandées par Patton, sur plus de 300 kilomètres de front autour de Casablanca. Les autorités militaires vichystes s'opposent au débarquement, le général Nogues n'éprouvant pas de sympathie particulière pour les Alliés et l'amiral Michelier étant violemment antibritannique. Dans le port de Casablanca, un combat est engagé entre le cuirassé français Jean Bart et le Massachusetts. Les destroyers français ouvrent également le feu, mais sont neutralisés ou coulés. Le débarquement à Port Lyautey déclenche d'importants combats, alors qu'il se déroule sans difficulté à Safi. Les pertes s'élèvent à 1800 hommes parmi les troupes alliées.

Les autorités anglo-britanniques rassurent l'Espagne quant au respect de la neutralité espagnole.

Allemagne Allemagne
À 6 heures 30, le commandement des U-Boote à Paris donne l'ordre à 25 sous-marins d'intercepter les navires alliés au large du Maroc. Ceux-ci arriveront trop tard, bien qu'ils obtiennent quelques succès contre les navires alliés d'escorte.

France France
53 B-17 Flying Fortress de la 8ème US Air Force bombardent l'aérodrome allemand d'Abbeville/Drucat (15) et l'atelier d'entretien de locomotives "Hellemmes" de Lille (38).

URSS URSS
Déclenchement d'une offensive soviétique dans le Caucase sur le front du Terek. Plusieurs unités du 3e corps blindé sont menacées d'être isolées du reste des forces allemandes.

Îles Îles Salomon
Des B-25 Mitchell de la 5ème US Air Force attaquent la station radio et l'aérodrome japonais de l'île Gasmata, au large de la Nouvelle-Bretagne. Des C-47 Skytrain de la 5ème US Air Force transportent le 128ème Régiment de la 32ème Division d'infanterie US de Port Moresby à Wanigela.

9 Novembre 1942
Algérie Algérie
Giraud arrive à Alger avec un jour de retard. Les autorités françaises ne s'étant pas ralliées à lui, les Américains se tournent vers l'amiral Darlan, qui décide une "suspension d'armes" pour la zone d'Alger.

La 1ère Armée britannique est constituée. Le général Kenneth Anderson en prend le commandement et se dépêche d'envoyer des colonnes motorisées américaines vers Tunis et Bizerte, pour empêcher que les troupes allemandes n'occupent ces deux objectifs.

Des sous-marins et des bombardiers en piquée Ju-87 Stuka italo-allemands, lancés à l'attaque des convois alliés de l'opération Torch, coulent un navire de transport devant Alger et endommagent le cuirassé américain Massachussetts, deux croiseurs lourds, deux destroyers et d'autres navires de transport.

Des forces françaises fidèles à Vichy résistent encore à Oran. Les troupes américaines occupent l'aérodrome de La Senia.

Égypte Égypte
Reprise de la poussée de la 8e armée britannique contre les forces de Rommel. La résistance allemande est brisée à Sidi Barrani par la 2e division néo-zélandaise.

Maroc Maroc
Les troupes débarquées sécurisent leurs têtes de pont. Attaque de Port-Lyautey et de l'aéroport par les soldats du général Truscott. Les troupes françaises résistent, les combats sont violents. La 3e division américaine retarde son avance sur Casablanca dans l'attente du débarquement de l'équipement lourd et de l'artillerie.

Tunisie Tunisie
Le général Anderson prend le commandement de la 1re armée britannique et envoie des colonnes motorisées vers Tunis et Bizerte pour empêcher l'installation des forces allemandes. Arrivée de troupes allemandes aéroportées sur l'aéroport d'El Aouïna, près de Tunis.

France France
Laval donne la permission aux Allemands d'utiliser les aérodromes tunisiens. Pétain envoie à Darlan un télégramme secret le chargeant de négocier avec les Alliés la neutralité de l'Afrique du Nord.

URSS URSS
La "Branche armées étrangères est" du service de renseignement allemand signale des concentrations inquiétantes de troupes soviétiques dans la zone de Stalingrad et face à la 3ème Armée roumaine, au sud de la ville.

Les SR ne sont cependant pas en mesure de déterminer si de telles concentrations sont le prélude à une grande offensive générale ou bien seulement à une action localisée.

Ce sont en fait des derniers préparatifs du plan "Uranus", conçu le 13 septembre par les maréchaux Joukov et Vassilievski. Plus explicitement, il s'agit de deux grandes offensives simultanées et convergentes, au sud et au nord-ouest de Stalingrad, avec plus d'un million d'hommes, destinées à encercler dans une gigantesque poche au moins cinq armées germano-italo-roumaines. Respectivement, de gauche à droite, la 8ème Armée italienne, la 4ème Armée roumaine, la 4ème Panzerarmee allemand, dont un Panzerkorps se bat dans les faubourgs nord de Stalingrad, la 6ème Armée allemande dans Stalingrad, et la 3ème Armée roumaine.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Le 7ème Régiment de Marines arrive à encercler presque entièrement des détachements japonais près du torrent Gavaga, et bloque les tentatives japonaises pour rompre l'encerclement.

Les Américains préparent une nouvelle attaque contre Kolumbona.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
La 25e brigade australienne prend Gorari à la suite de violents combats. Cette action isole les troupes japonaises à Oviv, où se trouve également le général Horii.

Un régiment et un bataillon d'infanterie américains sont aéroportés de Port Moresby à Natunga.

10 Novembre 1942
Algérie Algérie
Les Américains entrent dans Oran. Menacé par les Américains d'être remplacé par Giraud, l'amiral Darlan accepte d'étendre le cessez-le-feu à l'ensemble de l'Algérie et du Maroc et l'ordonne aux troupes par une déclaration à la radio d'Alger. Un appel similaire est lancé à la flotte française mouillée à Toulon.

A 12h30, la ville capitule.

Égypte Égypte
La 8ème Armée britannique occupe le col d'Halfaya.

Libye Libye
Des B-24 Liberator de l'US Mediterranean Air Force (USAMEAF) bombardent le port de Benghazi.

Maroc Maroc
Fin de la résistance française dans la région de Port-Lyautey. L'aérodrome est aussitôt réouvert au trafic, et des escadrilles d'avions de chasse américains P-40 Warhawk et Spitfire, partis des porte-avions d'escorte Chenango et Sangamon, y atterrissent.

Des colonnes blindées de George Patton marchent sur Casablanca. Un bataillon de la 2ème Division blindée se dirige vers Marrakech. Des forces navales américaines se heurtent à des unités françaises à Casablanca.

Îles Îles Aléoutiennes
Des B-24 Liberator de la 11ème US Air Force bombardent les installations japonaises de l'île Kiska.

Allemagne Allemagne
Rencontre entre Hitler et Laval à Berchtesgaden puis à Munich avec Ciano.

Crète Crète
Des B-17 Flying Fortress de l'USAMEAF visent le port allemand de Candie.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Churchill décrit les événements d'Afrique du Nord comme étant "le commencement de la fin".

URSS URSS
À la suite du signalement d'une concentration de troupes soviétiques sur leurs flancs, des unités du 48e corps blindé allemand sont envoyées pour renforcer la 3e armée roumaine au nord de la ville.

Îles Îles Salomon
Réduction de la poche japonaise près du torrent Gavaga par le 7e régiment de marines. Reprise des attaques, par le 2e régiment de marines et un bataillon du 164e régiment d'infanterie, à l'ouest de Pointe Cruz, dans l'objectif de prendre Kolumbona.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
La 16ème Brigade australienne oblige les Japonais à se replier depuis Oivi jusqu'à l'embouchure du Kumusi.

Des B-26 Marauder de la 5ème US Air Force attaquent des positions de DCA, des dépôts d'approvisionnement et des troupes japonaises le long de la piste Sanananda-Soputa.

Des A-20 Havoc visent les positions défensives japonaises de Soputa.

11 Novembre 1942
Algérie Algérie Maroc Maroc
À 7 heures, les dernières résistances françaises cessent au Maroc et en Algérie. À 7 heures 30, la 3e division américaine entre dans Casablanca en fête. Les installations militaires sont occupées par les troupes alliées. Débarquement à Bougie, 175 km à l’est d'Alger, de la 36e brigade de la 1re armée britannique. La 11e brigade de la 78e division prend immédiatement la direction de Bône. La Luftwaffe bombarde intensivement les navires de transport alliés et coulent certains d'entre eux.

Égypte Égypte
Les arrière-gardes de l'Axe sont harcelées par les 1re et 7e divisions blindées britanniques. La 2e division néo-zélandaise stoppe sa progression à la frontière égyptienne afin de se réorganiser.

Libye Libye
Le 10ème Corps de la 8ème Armée britannique, toujours à la poursuite des Italo-Allemands en déroute, pénètre en Libye et occupe Bardia sans rencontrer d'opposition.

Les 1ère et 7ème Divisions blindées harcèlent sans cesse les arrière-gardes de l'Axe.

Allemagne Allemagne
À 11 heures, les Allemands et les Italiens envahissent la zone sud.

France France
La Wehrmacht franchit la ligne de démarcation et commence à envahir la Zone Sud.

Des troupes italiennes passent la frontière française et d'autres débarquent en Corse.

Devant l'invasion allemande de la Zone Sud, le maréchal Pétain prononce à la radio un discours de protestation. Il déclare notamment avoir reçu dans la nuit précédente une lettre du Führer qui lui annonce que, pour des raisons d'ordre militaire, il est obligé de prendre des mesures qui auront comme effet la suppression des accords et des fondements mêmes de l'armistice du 22 juin 1940.

Pétain s'élève formellement contre ces décisions, incompatibles avec les conventions de l'armistice.

URSS URSS
Déclenchement de la dernière grande attaque de Paulus contre les troupes soviétiques. De très violents combats commencent, causant de très lourdes pertes des deux côtés. Les Soviétiques continuent à maîtriser les combats de rues, et réussissent à interrompre l'attaque allemande et à perturber les communications ennemies, réduisant l’offensive à des attaques isolées sans action coordonnée.

Océan Océan Indien
Bataille navale, très inégale, dans l'océan Indien, déclenchée par deux navires-pirates japonais qui attaquent le dragueur de mines Bengal et le pétrolier Ondina. Bien que les deux navires japonais soient plus fortement armés, le Bengal coule le Hokoku Maru et met hors de combat l'Aikoku Maru.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Les Américains interrompent leur offensive en direction de Kolumbona et commencent à se replier derrière le cours du Matanikau, car tout laisse supposer que les Japonais sont sur le point de lancer une offensive de grand style contre le périmètre défensif américain à Lunga.

A l'est du périmètre, le 7ème Régiment de Marines élimine les Japonais restés coincés dans la poche du torrent Gavaga. Un convoi en provenance des Nouvelles-Hébrides commence à décharger des vivres et des munitions.

Mais trois des cargos ayant été endommagés par l'aviation japonaise, il interrompt les opérations et repart en direction d'une escadre qui arrive de Nouvelle-Calédonie.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Violents combats dans le secteur Gorari entre les Australiens et les Japonais.

12 Novembre 1942
Algérie Algérie
Des détachements de la 1ère Armée britannique occupent Bône, à 240km à l'est d'Alger. Des contingents de commandos débarquent près du port et l'occupent.

L'aviation italo-allemande intervient plusieurs fois dans la journée, touchant des objectifs militaires et civils.

Deux compagnies du 503ème Régiment de parachutistes US sont larguées au-dessus de l'aérodrome de Duzerville, à 10km au sud-est de Bône, et l'occupent. Les parachutistes américains sont ensuite incorporés à la 1ère Armée britannique du général Kenneth Anderson.

Libye Libye
Des unités de la 1re et 7e division blindée britannique entrent à Tobrouk.

Tunisie Tunisie
Débarquement à Bizerte et à Tunis d'unités allemandes sous les ordres du général von Arnim.

États-Unis États-Unis
L'âge pour le service militaire obligatoire passe de 20 à 18. Le président Roosevelt estime que les forces armées américaines atteindront 10 millions d'hommes à la fin de 1943.

URSS URSS
Dans le Caucase, les Allemands évitent l'encerclement de la 13e Panzerdivision au sud de Terek, mais font face à de lourds combats.

Atlantique Atlantique
Des sous-marins de l'Axe coulent deux navires de transport américains au large des côtes marocaines.

Îles Îles Salomon
Le 7e régiment de marines élimine la poche japonaise près du torrent de Gavaga. Un convoi de transports de troupes américains débarque 6 000 soldats et une grande quantité de ravitaillement devant la Pointe Lunga. L'opération est cependant interrompue par l'annonce de l'arrivée d'une importante escadre nippone.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Gorari est occupé par la 25e brigade australienne. Les Japonais se replient sur l'autre rive du Kumusi.

13 Novembre 1942
Algérie Algérie
Le général Dwight D. Eisenhower se rend en avion de Gibraltar à Alger, où il rencontre l'amiral français François Darlan.

Un convoi allié débarque à Bône une brigade de parachutistes britannique et un régiment d'infanterie américain supplémentaires, ainsi que le QG de la 1ère Armée britannique.

La 36ème Brigade d'infanterie britannique avance jusqu'à Djidjelli, à 60km à l'est de Bougie.

Libye Libye
Le 10ème Corps de la 8ème Armée britannique réoccupe Tobrouk.

Maroc Maroc
À Casablanca, un accord officiel est signé entre les Alliés et les représentants de Vichy, reconnaissant l'amiral Darlan à la tête du gouvernement civil français en Afrique du Nord.

Tunisie Tunisie
Des détachements italiens pénètrent en Tunisie par la Libye. Les Italo-Allemands du général Hans-Jurgen von Arnim occupent la ligne Mareth, une série de fortifications pompeusement appelées "Ligne Maginot africaine", et construites par les Français pour protéger la frontière orientale de leur colonie.

Le contingent français en Tunisie, avec un effectif de 10000 hommes commandés par le général George Barré, a reçu l'ordre de se retirer vers la frontière algérienne.

En l'espace de quelques jours, la Tunisie sera totalement occupée par les forces de l'Axe.

Gibraltar Gibraltar
Le général Eisenhower et les représentants officiels de Vichy ratifient l'accord nommant Darlan haut-commissaire de France : Darlan prend le pouvoir en Afrique du Nord. Le général Giraud accepte d'être nommé commandant des forces militaires françaises d'Afrique du Nord.

Italie Italie
Plusieurs raids de la Royal Air Force sur Gênes.

URSS URSS
Alors que les combats continuent dans les rues de Stalingrad, plus au sud, les Allemands font toujours pression sur les lignes soviétiques dans le secteur de Terek.

Pacifique Pacifique
Bataille aéronavale de Guadalcanal, dans l’Iron Bottom Sound (détroit du "Fond de Ferraille", entre Guadalcanal et l'île de Savo). Un convoi de 11 transports de troupes convoyant 11 000 soldats japonais ainsi que de l'équipement escorté par l'escadre du "Tokyo night express" arrive à Guadalcanal. L'Amiral Abe commande 2 cuirassés, 2 croiseurs et 14 contre-torpilleurs pour couvrir le débarquement et bombarder le Henderson Field pour prévenir toute attaque aérienne. Deux porte-avions nippons sont positionnés plus au nord. L'escadre américaine de l'amiral Callaghan, forte de 5 croiseurs et de 8 contre-torpilleurs, arrive pour intercepter la flotte ennemie. Le combat naval débute aux premières heures du jour. En une demi-heure environ, 2 croiseurs japonais sont coulés et presque tous les autres navires japonais endommagés. Les Américains perdent 2 croiseurs et 4 contre-torpilleurs. Les transports de troupes nippons font demi-tour. Plus tard dans la journée, le cuirassé Hiei, déjà touché, est atteint par une torpille larguée par un avion et s'échoue.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Les arrière-gardes nippones sont détruites par les forces australiennes près du fleuve Kumusi, mais le gros des troupes japonaises a réussi à se replier sur l'autre rive. Le général Horii se noie au cours de la retraite. Lorsque les Australiens arrivent sur les lieux, ils trouvent 600 cadavres. Ce repli marque la fin de la résistance organisée japonaise en dehors de leur tête de pont de Gona et de Buna.

14 Novembre 1942
France France
Les Italo-Allemands encerclent la base de Toulon, où est stationnée la flotte française d'Armistice. Malgré les assurances de Hitler, les Français sentent qu'un "coup de force" allemand se prépare.

Pacifique Pacifique
Poursuite de la bataille aéronavale de Guadalcanal. Violents bombardements de l'artillerie navale nippone contre le Henderson Field, afin de le neutraliser avant de débarquer de nouvelles troupes à Guadalcanal. L'escadre du "Tokyo night express" arrive à nouveau à proximité de Guadalcanal, et subit de violentes attaques aériennes des appareils américains en provenance du Henderson Field et du porte-avions Enterprise. 7 transports de troupes et 2 navires de guerre sont coulés.

Fin de la Bataille aéronavale de Guadalcanal.
Les bâtiments japonais rescapés continuent à avancer au cours de la nuit et arrivent à Tassafaronga.
Sur les 10 000 soldats nippons destinés à Guadalcanal, seulement 4 000 sont débarqués avec quelques tonnes de matériel. Immédiatement attaqués par l’aviation et l’artillerie américaine, la moitié d'entre eux sont tués. Les quatre transports de troupes restants sont coulés.
Juste avant minuit, l’escorte de l’amiral Kondo, avec le cuirassé Kirishima, 4 croiseurs et 9 contre-torpilleurs rencontre la Task Force 64 de l'amiral Lee, qui comprend les cuirassés Washington et South Dakota, le porte-avions Enterprise et 4 contre-torpilleurs. Le cuirassé South Dakota est endommagé, alors que le Washington coule le Kirishima.
Au final, les Américains perdent 2 croiseurs légers et 7 contre-torpilleurs contre 2 cuirassés, un croiseur lourd, 2 contre-torpilleurs et 11 transports de troupes côté japonais.
Le contrôle des mers dans le secteur de Guadalcanal passe aux mains des Américains, renforçant les difficultés d'approvisionnement des troupes, dont un grand nombre manque déjà de ravitaillement.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Les Australo-Américains s'apprêtent à l'offensive contre les positions japonaises dans la zone de Buna et Gona. A Natunga, des troupes américaines consolident leurs positions.

Dans la zone Embogu-Embi-Baie d'Oro, Australiens et Américains se réorganisent.

A Wairopi, sur la piste de Kokoda, la 25ème Brigade australienne construit un pont de fortune.

15 Novembre 1942
Algérie Algérie
Un bataillon du 509ème Régiment de parachutistes US, largué par des C-47 Skytrain de la 12ème US Air Force, occupe l'aérodrome de Youks-les-Bains, près de Tebessa, à 150km au sud de Bône.

Libye Libye
Le 10ème Corps britannique de la 8ème Armée britannique occupe les aérodromes de Martouba. Des B-24 Liberator de la 9ème US Air Force, en deux vagues, bombardent l'aérodrome de Tripoli et des batteries de DCA.

Tunisie Tunisie
Les troupes allemandes continuent à prendre position en Tunisie : 10 000 soldats ont débarqué, appuyés par plus de 100 chasseurs. La 1re armée britannique entre en Tunisie et sa 36e brigade occupe la ville côtière de Tabarka, à 120 km de Tunis, sur la route de Bizerte.

France France
Le général Henri Giraud est nommé commandant en chef des forces françaises en Afrique du Nord.

Italie Italie
Dans la nuit du 15 au 16 novembre, 40 Halifax, 27 Lancaster et 11 Stirling du RAF Bomber Command effectuent un raid contre des usines de Gêne.

Nouvelle-Bretagne Nouvelle-Bretagne
Des B-17 Flying Fortress de la 5ème US Air Force pilonnent la base navale japonaise de Rabaul.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Des A-20 Havoc de la 5ème US Air Force effectuent des missions de strafing contre des troupes japonaises près de Gona.

Des B-25 Mitchell et B-26 Marauder attaquent des batteries de DCA à Buna et Soputa.

Les troupes américano-australiennes s'apprêtent à attaquer la poche de résistance japonaise de Buna-Gona.

16 Novembre 1942
Algérie Algérie
Premiers combats entre détachements français et allemands à Oued Zarga, Mateur, et sur la route Béja-Djebel Abiod.

Tunisie Tunisie
La 36e brigade britannique prend Djebel Abiod avant d'arriver à proximité de Beja. Plus au sud, un bataillon de parachutistes prend Souk el Arba.

Des C-47 Skytrain de la 12ème US Air Force largue un autre bataillon de parachutistes américain sur Souk el-Arba, à 50km au sud de Tabarka.

Première mission de bombardement de la 12ème US Air Force en Afrique du Nord. 6 B-17 Flying Fortress attaquent l'aérodrome "Sidi Ahmed" de Bizerte.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Le général de Gaulle annonce que la France Libre n'accepte pas le choix de la "solution Darlan".

Nouvelle-Bretagne Nouvelle-Bretagne
A Rabaul, le commandement de la 8ème Armée japonaise est confié au général Hitoshi Imamura, qui dirige déjà la 17ème Armée, installée dans les Salomons, et la 18ème Armée, dont les forces sont disséminées en Nouvelle-Guinée.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Australiens et Américains débutent leur offensive contre la tête de pont japonaise de Buna-Gona.

Des B-26 Marauder, B-25 Mitchell, A-20 Havoc et P-40 Warhawk de la 5ème US Air Force effectuent des missions d'appui tactique dans les zones de Buna, Gona, Soputa, Sanananda et Giruwa, visant concentrations de troupes, bivouacs, batiments, dépots, batteries d'artillerie et de DCA.

Des détachements d'infanterie américains débarquent au sud de Buna. La 32ème Division d'infanterie US s'approche de Buna par la côte.

La 7ème Division australienne fait de même vers Gona et Sanananda. Les Japonais, que les Alliés croyaient désorganisés et découragés, déploient en fait une résistance fanatique, favorisée par la nature accidentée du terrain et par une série de fortifications.

A l'ouest de Girua, les troupes japonaises sont commandées par le colonel Yokoyama (le général Horii ayant disparu au cours du retrait japonais de la piste de Kokoda), et à l'est par le capitaine Yasuda.

L'aviation japonaise s'oppose au débarquement des Américains au sud de Buna.

17 Novembre 1942
Algérie Algérie
L'amiral Darlan accepte de ranger les forces françaises d'Afrique du Nord aux côtés des Alliés. Il est aussitôt accusé de traître et destitué par Pétain.

Libye Libye
L'avant-garde de la 8e armée britannique atteint Derna et Mekhili.

Tunisie Tunisie
La 1ère Armée britannique se heurte aux Allemands à l'ouest de Djebel Abiod, à 110km environ à l'ouest de Tunis. Plus au sud, les parachutistes américains occupent l'aérodrome de Gafsa.

Birmanie Birmanie
Le général Wavell abandonne le projet d'une grande opération amphibie contre Akyab.

Méditérranée Méditérranée
Départ de Gibraltar du convoi Stonehenge pour ravitailler Malte. Il arrivera le 20 novembre sans incident majeur.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Importantes progressions des troupes alliées dans le secteur de Buna-Gona. Un convoi japonais débarque 1000 soldats à Buna, d'autres renforts japonais sont débarqués de nuit à Basabua. Les forteresses nippones de Gona, Buna et de Sanananada sont renforcées.

18 Novembre 1942
Afrique Afrique du Sud
En préparation à l'opération Galvanic, la conquête des atolls de Tarawa et Makin, désormais imminente, les porte-avions d'escadre Saratoga et Princeton du Task Group TG.50.4, commandé par le contre-amiral Frederick C. Sherman, bombardent Nauru.

Tunisie Tunisie
Une brigade de la 78e division britannique repousse l'assaut allemand à Djebel Abiod, mais une seconde brigade de cette division se retrouve isolée à l'est de la position. Le bataillon de parachutistes britanniques atteint Sidi Nsir.

L'aviation italo-allemande effectue un raid sur Maison-Blanche, l'aérodrome américain d'Alger, détruisant au sol plusieurs P-38.
Les Allemands attaquent également le 19ème Corps français basé à Medjez el-Bab, à 55km au sud-ouest de Tunis.

France France
Pétain donne les pleins pouvoirs à Laval et fait de lui son dauphin. Démission des ministres Barnaud, Gibrat et Auphan.

Italie Italie
Dans la nuit du 18 au 19 novembre, 77 Lancaster du RAF Bomber Command effectuent un raid contre les usines Fiat de Turin, faisant 42 tués et 72 blessés, de source italienne, parmi la population civile.

URSS URSS
Secteur Sud. Les Soviétiques règlent les derniers détails de l'opération Uranus, c'est-à-dire leur grande offensive visant à l'encerclement des forces de l'Axe dans une gigantesque poche dans la Boucle du Don, où se retrouveront encerclées quatre armées: 3ème et 4ème Armées roumaines, 4ème Panzerarmee, avec un panzerkorps dans les faubourgs nord de Stalingrad, et la 6ème Armée allemande du général Friedrich Paulus, dans les ruines de la ville ouvrière.

Côté soviétique, au nord du Don jusqu'à la tête de pont de Kletskaïa, de l'autre côte du fleuve, le Front Sud-Ouest, commandé par Nikolaï Vatoutine, comprenant les 1ère Armée de la Garde, 5ème Armée blindée, 21ème et 63ème Armées soviétiques.

De Kletskaïa à Stalingrad, le Front du Don, commandé par Konstantin Rokossovski, comprenant les 65ème, 24ème et 66ème Armées soviétiques.

De Stalingrad au lac Barmantsak, le Front de Stalingrad, commandé par Andreï Ieremenko, comprenant ce qui reste des 62ème et 64ème Armées soviétiques dans la ville, et les 57ème, 51ème et 28ème Armées soviétiques plus au sud.

Soit un effectif total de plus d'un million d'hommes. Le coup d'envoi est prévu pour le lendemain matin.

Atlantique Atlantique
Les sous-marins allemands commencent leurs attaques contre le convoi allié ONS-144. Le U-624 coule le cargo américain Parismina et endommage le Yaka. Ce dernier est ensuite achevé par le U-522.

Les Allemands s'en prennent également au convoi SC-109. Le pétrolier américain BrilliantU-43.

Îles Îles Salomon
Progression des troupes américaines au sud-est de Punta Cruz sans rencontrer de grande résistance.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
La 16ème Brigade australienne occupe Popondetta et avance vers Soputa sans rencontrer d'opposition.
A Popondetta commence aussitôt la construction d'un aérodrome.

Des B-25 Mitchell de la 5ème US Air Force attaquent les aérodromes japonais de Lae et de Salamaua. Des B-17 Flying Fortress attaquent des navires de guerre japonais au large de Buna, et endommagent les destroyers Umikaze et Kawakaze.

19 Novembre 1942
Libye Libye
La 8e armée britannique entre dans Benghazi.

Tunisie Tunisie
À Medjez-el-Bab, le détachement Le Coulteux de Caumont ouvre le feu contre les troupes allemandes. L'arrivée de détachements américains et britanniques oblige les Allemands à se replier. Le général français Barré, commandant des troupes en Tunisie, rejette l'ultimatum allemand. Les troupes allemandes sont désormais aux ordres du général Nehring.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne
L'amiral Horton remplace l'amiral Noble à la tête des unités chargées de la protection des eaux territoriales anglaises dans le secteur ouest. Son attitude est plus énergique et le changement est très rapidement noté par les commandants des U-Boote.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Les abris et bases de sous-marins allemands de Kiel, Breme et Vegesack sont ajoutés à la liste des objectifs prioritaires de la 8ème US Air Force.

Grèce Grèce
Des B-17 Flying Fortress de la 12ème US Air Force (Algérie), escortés par des P-38 Lightning, bombardent l'aérodrome allemand d'Eleusis

URSS URSS
Secteur Sud. 8h50. Après un formidable barrage d'artillerie, débute la grande offensive soviétique (Opération Uranus) dans la boucle du Don, qui conduira finalement les forces de l'Axe du secteur au désastre.

La 24ème Armée soviétique du Front du Don s'élance à l'assaut depuis la tête de pont de Kletskaïa, à 100km au nord-ouest de Stalingrad.

De son côté, la 5ème Armée blindée soviétique du Front du Sud-Ouest attaque, elle, depuis Serafimovitch sur le Don, à 150km environ au nord-ouest de Stalingrad.

C'est le déclenchement de la phase active de l'opération Uranus, une gigantesque manoeuvre en tenaille imaginée par le maréchal Alexandre Vassilievski, visant à l'encerclement des armées germano-roumaines dans la région à l'ouest de Stalingrad.

L'autre bras de la tenaille, au sud de la ville, est formé par le Front de Stalingrad, et débutera son offensive le lendemain, 20 novembre.

Allemands et Roumains résistent partout plus ou moins bien, excepté dans le secteur de Kletskaïa, où l'on enregistre une forte pénétration soviétique.

Le commandant du Heeresgruppe (Groupe d'armées) B, Maximilian von Weichs, dont dépendent la 4ème Panzerarmee et la 6ème Armée allemandes, les 3ème et 4ème Armées roumaines, réalise aussitôt le danger mortel de l'offensive russe et ordonne de contre-attaquer immédiatement, mais il n'arrivera qu'a contenir momentanément la poussée de l'ennemi.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Les troupes américaines de Pongani commencent à attaquer les positions japonaises fortifiées de Buna. Les Australiens sont isolés à Gona. Des forces alliées font mouvement vers les positions nippones de Sanananda.

20 Novembre 1942
Algérie Algérie
Dans la nuit du 20 au 21 novembre, des bombardiers allemands visent l'aérodrome Maison-Blanche d'Alger et détruisent une dizaine d'avions américains au sol.

Libye Libye
La 8ème Armée britannique occupe Benghazi.

Le maréchal Erwin Rommel poursuit sa retraite précipitée vers l'ouest.

Tunisie Tunisie
La pression continue des Italo-Allemands de Hans-Jurgen von Arnim oblige le 19ème Corps français à reculer de 15km dans la zone de Medjez el-Bab.

Des B-17 Flying Fortress de la 12ème US Air Force, escortés par des P-38 Lightning, bombardent l'aérodrome allemand d'El Aouina.

France France
Nouveau discours radiodiffusé de Laval dans lequel il apporte une nouvelle fois son appui à l'Allemagne, qui d'après lui gagnera la guerre, la seule autre alternative étant d'être gouverné "par les Juifs et les communistes".

Italie Italie
Dans la nuit du 20 au 21 novembre, 86 Lancaster, 54 Wellington, 47 Halifax et 45 Stirling du RAF Bomber Command effectuent un raid contre les usines Fiat et les installations ferroviaires de Turin.

URSS URSS
Début de l'offensive soviétique au sud de Stalingrad, depuis Beketovka et Plodovitoïe, par le Front de la Volga, formé des 57e, 51e et 64e armées, soutenues par les unités blindées, qui attaque la 4e armée roumaine et des unités de la 4e armée blindée allemande. Les autres unités de la 4e armée blindée allemande sont engagées à l'intérieur de la ville. La résistance allemande est féroce. La 29e division de Panzergrenadier lance plusieurs contre-attaques.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Attaques japonaises dans le secteur de Punta Cruz. Les Américains se replient puis regagnent le terrain perdu, grâce à l'action de l'aviation et de l'artillerie.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Les troupes australiennes pénètrent dans Gona, avant d'être refoulées par une contre-attaque japonaise.

Les Japonais sont toutefois expulsés de Soputa, et ils reculent jusqu'à Cap Killerton.

21 Novembre 1942
Algérie Algérie
Proclamant que le maréchal Philippe Pétain n'est plus libre, l'amiral François Darlan, nommé Haut-commisaire de l'Etat français, forme un "Conseil impérial" avec les dirigeants de Vichy présent en Afrique du Nord.

Libye Libye
Des B-24 Liberator de la 9ème US Air Force, relayés dans la nuit du 21 au 22 novembre par des bombardiers de la Royal Air Force, effectuent un raid violent contre le port germano-italien de Tripoli.

Tunisie Tunisie
Aucune opération importante ce jour. Les Franco-Britanniques et les Italo-Allemands se réorganisent.

Des B-17 Flying Fortress de la 12ème US Air Force attaquent l'aérodrome allemand d'El Aouina.

France France
Joseph Darnand appelle à la création d'une Phalange Africaine pour reconquérir l'Afrique du Nord aux côtés des Allemands.

URSS URSS
Les Soviétiques ont percé les lignes allemandes sur 80 kilomètres de long. Au nord-ouest de Kletskaïa, la 3e armée roumaine commence à fléchir sous la poussée de la 5e armée de chars soviétiques. Au sud, grâce à une manœuvre d'enveloppement, les troupes de la 64e armée soviétique menacent d'isoler les Allemands dans Stalingrad. Les blindés de Rokossovsky progressent rapidement vers Goloubaïa et Kalatch.

Au sud, les Soviétiques avancent vers le Don. Grâce à une manoeuvre d'enveloppement, les 51ème, 57ème et 64ème Armées soviétiques menacent maintenant d'isoler les Allemands et les Roumains, piégés dans les ruines de Stalingrad.

Hitler refuse la proposition du commandant de la 6ème Armée allemande, le général Friedrich Paulus, de se replier sur le Don. Il reçoit l'ordre de "résister jusqu'à la dernière cartouche".

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Les Marines américains parviennent à chasser les Japonais de Punte Cruz.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
La 16ème Brigade australienne, renforcée par le 126ème Régiment d'infanterie US, réalise de très légers progrès en direction de Sanananda.
Des détachements de la 32ème Division d'infanterie US se dirigent depuis Dobodura vers Buna, mais ils sont stoppés par la résistance japonaise dans la zone du "Triangle"

Des A-20 Havoc et B-25 Mitchell de la 5ème US Air Force attaquent l'aérodrome, des batteries de DCA et un pont de Buna, et les positions japonaises de Sanananda, en appui des troupes américano-australiennes.

Ile Shortland. Le sous-marins américain Stingray torpille et endommage le porte-hydravions japonais San'yo Maru au large de l'île

22 Novembre 1942
Libye Libye
Les Italo-Allemands repoussent momentanément les violents assauts de groupes de combat britanniques, dans la région d'Agedabia.

Tunisie Tunisie
Dans le secteur de la 1ère Armée britannique, la 36ème Brigade de la 78ème Division d'infanterie repousse une attaque allemande à Djebel Abiod.

Allemagne Allemagne
Dans la nuit du 22 au 23 novembre, 97 Lancaster, 39 Halifax, 59 Wellington et 27 Stirling du RAF Bomber Command effectuent un raid sur les quartiers résidentiels Vaihingen, Rohr, Mohringen et Plieningen, au sud de Stuttgart.

Le bilan des autorités allemandes s'établit à 88 maisons détruites, 334 sérieusement endommagées, 28 civils tués et 71 autres blessés.

France France
68 B-17 Flying Fortress et 8 B-24 Liberator de la 8ème US Air Force bombardent la base de sous-marins allemands "Keroma" de Lorient.

Pologne Pologne
Les Allemands liquident le ghetto polonais de Dunilowicze, rassemblant les Juifs à l'intérieur d'une grande bâtisse où ils exterminent 888 hommes, femmes et enfants.

URSS URSS
Secteur Sud. Les mâchoires de la tenaille soviétique établissent le contact à Kalatch, enfermant dans un gigantesque étau la 6ème Armée allemande et une partie des 3ème Armée roumaine et 4ème Panzerarmee (Armée blindée) allemande. Sans compter les détachements mineurs italiens et hongrois.

Au total 350000 hommes, 1000 blindés, 1100 pièces d'artillerie et 10000 véhicules.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Vaine attaques américaines à l'ouest de leur périmètre défensif de Lunga.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
La 25ème Brigade australienne progresse vers Gona. Le 126ème Régiment d'infanterie US attaque les positions japonaises dans le secteur de Sanananda.

Des détachements américains venant de Soputa passent sur la rive orientale du Girua à bord de radeaux pneumatiques.

Des A-20 Havoc de la 5ème US Air Force visent les pistes et les routes autour de Sanananda. Des B-26 Marauder effectuent des missions similaires dans la région de Buna.

Des B-17 et B-25 attaquent l'aérodrome de Lae et des navires japonais entre Lae et Salamaua.

23 Novembre 1942
Algérie Algérie
Le GQG des forces alliées en Méditerrannée du général Dwight D. Eisenhower est transferré de Gibraltar à Alger.

Libye Libye
Recul des troupes de l'Axe d'Agedabia jusqu'à El Agheila, en raison de la progression de la 7e division blindée du 10e corps britannique. Rommel espère stopper son repli à cet endroit.

Sénégal Sénégal
Dakar est occupée par les Alliés sans effusion de sang.

Tunisie Tunisie
Les commandements britanniques et français fixent les limites de leurs compétences respectives, pour éviter toute ambiguïté.

Désormais, de la 1ère Armée britannique dépendront toutes les troupes françaises situées au nord de la ligne Le Kef-Zaghouan. Des autorités françaises d'Afrique du Nord celles situées au sud de cette ligne.

Indochine Indochine
Des B-25 Mitchell de la China Air Task Force (CATF) visent des navires japonais dans le golfe du Tonkin, coulant un cargo et en endommageant deux autres.

France France
50 B-17 Flying Fortress et 8 B-24 Liberator de la 8ème US Air Force bombardent la base de sous-marins allemands de Saint-Nazaire.

URSS URSS
Encerclé par les 5ème Armée blindée et 21ème Armée soviétiques au sud de Serafimovitch, cinq divisions de la 3ème Armée roumaine capitulent.

Les Germano-Roumains pris au piège dans Stalingrad sont maintenant attaqués par-derrière par les 24ème, 57ème, 64ème et 65ème Armées soviétiques.

Le commandant du Heeresgruppe (Groupe d'armées) B, le maréchal Maximilian von Weichs, pousse Friedrich Paulus, le commandant de la 6ème Armée allemande isolée dans Stalingrad, à briser l'encerclement avant que les Soviétiques ne puissent amasser d'autres forces autour de la ville assiégée.

Mais Hitler a pris maintenant le contrôle total de la Wehrmacht, et lorsque Goering lui assure que la Luftwaffe sera en mesure de ravitailler Stalingrad en vivres, munitions et en matériel avec une moyenne de 700 tonnes par jour, il ordonne à Paulus de résister sans bouger, en attendant que le Heeresgruppe B puisse reprendre l'offensive pour le libérer. Il lui faut organiser la "résistance à outrance de Stalingrad".

Cet ordre insensé va condamner à mort environ 300000 Allemands, Roumains, Hongrois et Italiens.

Création du Heeresgruppe (Groupe d'armées) du Don. Le maréchal Erich von Manstein, le commandant de la 11ème Armée allemande, est rapellé du Heeresgruppe A, dans le Caucase, pour en prendre le commandement.

Il vient s'intercaler entre les Heeresgruppen A et B, sur un front d'environ 200 kilomètres, et regroupe pour l'instant les unités de la 4ème Panzerarmee et les unités des 4ème et 3ème Armées roumaines qui ont échappés à l'encerclement dans la poche de Stalingrad. Sa mission est de libérer Paulus et de rétablir le front d'origine.

Von Manstein organise ses forces en deux groupes d'opération: le groupe Hoth, posté au sud du Don, et le groupe Hollidt, au nord. Le plan, en partie dicté par Hitler, prévoit d'attaquer le Front de Stalingrad (Eremenko), puis de se replier à l'improviste pour attaquer, en accord avec la 6ème Armée allemande de Paulus qui aura entretemps enfoncé et briser l'étau soviétique autour de Stalingrad, le Front du Don (Rokossovski).

Les Soviétiques, quant à eux, se trouvent confrontés à un problème d'une grande importance stratégique: ou bien concentrer les forces de leurs fronts du sud pour écraser la poche de Stalingrad, ou bien à utiliser toutes leurs forces pour couper la voie de la retraite aux forces du Heeresgruppe A du maréchal Wilhelm von Kleist dans le Caucase, plus au sud.

Incapables de mener les deux opérations simultanément, les Soviétiques choisissent la première solution, à savoir la liquidation de la 6ème Armée allemande dans Stalingrad, convaincus à tort qu'il ne suffira que de quelques jours pour l'anéantir.

L'étau soviétique est renforcé, et maintenant en grande partie doublé d'un anneau extérieur, long de 450km, qui a pour fonction d'empêcher von Manstein d'effectuer une tentative de libération des assiégés.

Ce choix stratégique, qui permettra finalement aux Allemands de retirer leurs forces du Caucase, a pour origine une énorme erreur d'évaluation des Russes sur l'effectifs des forces germano-roumaines encerclées.

Les Soviétiques engagent contre Paulus quatre armées, avec au total un effectif de 680000 hommes.

Ils pensent que les Germano-Roumains ne sont que 90000.

Ils ne font donc entrer en jeu qu'une quantité limitée d'hommes et de véhicules. D'après les mémoires de Rokossovski d'après guerre, ce n'est que le 26 janvier 1943 qu'ils arriveront à établir une estimation des forces ennemies: 330000 hommes.

Comme le prouve aujourd'hui les archives militaires allemandes, ils seront un peu surévalués. Ils sont en réalité 284000.

Atlantique Atlantique
Les porte-avions d'escorte américains Chenango et Sangamon sont endommagés par une tempête.

Golfe Golfe du Mexique
Au large des côtes du Texas, le pétrolier américain Caddo est torpillé et coulé par le sous-marins U-518.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Après une intense préparation d'artillerie, le 164ème Régiment d'infanterie US donne l'assaut aux positions japonaises dans la région de Pointe Cruz, mais la résistance est trop dure, et il subit de lourdes pertes.

L'offensive américaine est stoppée dans la soirée, dans l'attente de nouveaux renforts.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Après s'être regroupée, la 25ème Brigade australienne attaque les positions japonaises de Gona, mais elle se heurte à une résistance farouche et très efficace.

Un bataillon américain poursuit sa marche vers Sanananda. Une batterie d'artillerie de campagne, destinée à l'origine au secteur de Soputa, est transportée par voie aérienne à l'aérodrome de Popendetta, qui maintenant fonctionne à plein rendement.

Les attaques contre les fortifications japonaises dans le "Triangle" se révèlent inutiles et très coûteuses en vies humaines.

Des A-20 Havoc et B-26 Marauder de la 5ème US Air Force attaquent les positions japonaises de Sanananda.

Dans le Golfe de Huon, entre Lae et Finschafen, des Beaufighter australiens et des B-24 de la 5ème US Air Force coulent le destroyer japonais Hayashio.

24 Novembre 1942
Libye Libye
Le maréchal Erwin Rommel s'est replié sur El Agheila.

Il ne dispose plus en tout et pour tout que de 35 blindés et quelques survivants de deux divisions panzer allemandes.

La 8ème Armée britannique du maréchal Bernard Montgomery se trouve à Agedabia, 100km plus à l'est.

Elle mettra hélas beaucoup de temps [trois semaines] pour réorganiser ses forces, près une course-poursuite de l'Afrikakorks sur plus de 800km dans le désert.

Le 13 décembre, lorsque enfin Montgomery reprendra son offensive, Rommel aura déjà décroché de El Agheila vers l'ouest.

Le quartier général de la 8ème Armée britannique en conviendra: "Le Renard du Désert nous a encore echappé par une habile retraite."

Tunisie Tunisie
La 1ère Armée britannique du général Kenneth Anderson reçoit l'ordre de progresser sur Tunis, avec comme objectifs principaux Tebourba et Mateur. Quelques unités blindées franchissent également la frontière tunisienne.

Birmanie Birmanie
Le général Joseph W. Stilwell est informé par le département de la guerre américain que les Etats-Unis ne pourront fournir plus d'hommes et de matériel que la part qu'ils fournissent déjà pour alimenter le projet d'offensive chinoise visant à reconquérir la Birmanie.

Allemagne Allemagne
Hitler ordonne à Paulus de résister sans bouger, en attendant une offensive du groupe d'armées B pour rompre l'encerclement de la 6e armée. Göring a assuré à Hitler que la Luftwaffe pourrait fournir 700 tonnes de ravitaillement par jour aux troupes encerclées.

URSS URSS
Secteur Sud. Stalingrad. Les Soviétiques exploitent leurs percées opérées les jours précédents dans les lignes allemandes.

Secteur Central. Quelques offensives soviétiques localisées à proximité de Vielikie Louki et Rjev.

Îles Îles Salomon
Nouvelle-Géorgie. Les Japonais débarquent quelques détachements à Munda, à l'est de Guadalcanal, dans le but de construire des aérodromes.

Guadalcanal. Malgré la forte surveillance navale américaine, la marine japonaise parvient tout de même à faire débarquer du ravitaillement sur Guadalcanal.
Pendant la nuit du 24 au 25 novembre, des destroyers japonais mettent une énorme quantité de bidons flottants, reliés les uns aux autres par des cordages que les fantassins iront ensuite chercher à la nage ou en canot.
Ce nouvel exploit du Tokyo Night Express est un véritable camouflet singlant pour les Américains.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Les Japonais repoussent les attaques de la 25ème Brigade australienne contre Gona. Des détachements de la 32ème Division d'infanterie US continuent de faire pression sur Sanananda.

Dans l'après-midi, après une courte préparation à l'aide de l'aviation et de mortiers, une attaque coordonnée est lancée contre le Triangle, mais les japonais la repoussent aisément.

Dans les autres secteurs de l'île, la situation reste inchangée.

25 Novembre 1942
Tunisie Tunisie
La 36ème Brigade britannique progresse au nord de Djebel Abiod vers Mateur.

Au centre du front, d'autres troupes britanniques culbutent les positions allemandes entre Mateur et Tebourba. Un contingent de la 1ère Division blindée US effectue un raid contre l'aérodrome de Djedeida, à 8km de Tebourba, détruisant au sol 30 avions allemands.

La 78ème Division d'infanterie britannique reprend Medjez el-Bab.

Philippines Philippines
Guadalcanal. Un destroyer américain surprend et bombarde un groupe de quarante péniches et embarcations japonaises à Tassafaronga.

On signale des mouvement de troupes japonaises en Nouvelle-Géorgie et à Santa Isabel.

Grèce Grèce
Sabotage du viaduc de Gorgopotamos, sur la ligne de chemin de fer reliant Athènes à Salonique, par lequel passe une grande partie du ravitaillement destiné à Rommel, par des résistants grecs de deux mouvements opposés aux ordres d'agents britanniques du SOE.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Situation stationnaire dans tous les secteurs du front. Accrochages de patrouilles et duels d'artillerie.

Des P-38 Lightning de la 5ème US Air Force attaquent l'aérodrome japonais de Lae.

26 Novembre 1942
Libye Libye
Des B-24 Liberator de la 12ème US Air Force effectuent trois raids contre les aérodromes et le port de Tripoli.

Tunisie Tunisie
Medjez el Bab est repris par la 78e division. Des combats de blindés ont lieu au sud de Mateur.

URSS URSS
Poursuite de l'offensive soviétique par la libération de Krasnoye, de Generalov et de Selo, sur le Don. La pression sur les forces allemandes de Stalingrad s'intensifie.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Autour de Gona, Australiens et Japonais se font face sans prendre d'initiative.

La 32ème Division d'infanterie US reprend, sans résultat, ses attaques frontales et latérales pour s'emparer de Sanananda. Les progrès sont très limités, de l'ordre de quelques centaines de mètres.

Les Australo-Américains arrivent à 700m de la piste de Killerton et s'emparent d'un dépôt de vivre férocement défendu par les Japonais.

Après une longue préparation d'artillerie et d'aviation, une violente attaque conjointe est lancée sur le flanc ouest du "Triangle", là où les défenses japonaises sont les vulnérables.

Les Japonais se mettent à l'abri dans ses casemates pendant le bombardement, et n'en sortent que pour repousser aisément l'attaque alliée.

Ce type de tactique deviendra une constante au cours des années suivantes.

Le 127ème Régiment d'infanterie US arrive à Port Moresby.

27 Novembre 1942
Tunisie Tunisie
Dans le secteur de la 1ère Armée britannique, la 78ème Division d'infanterie occupe Tebourba, à 36km de Tunis, mais elle en est chassé par une contre-attaque allemande appuyée par des blindés et des bombardiers en piquée Ju-87 Stuka.

Le gros de la 1ère Division blindée US quitte le secteur d'Oran, en Algérie, pour rejoindre la 1ère Armée britannique.

France France
A 4h30 du matin, les Allemands déclenchent l'opération Lila, la capture de la flotte "d'armistice" du gouvernement de Vichy.

Ils investissent le Fort Lamargue, arrêtent et emprisonnent l'amiral André Marquis, le haut-préfet maritime, et pénètrent dans l'enceinte de l'arsenal Mourillon, dans le port de Toulon.

Plutôt que de tomber aux mains des Allemands, la flotte française se saborde, d'abord de sa propre initiative, puis sur ordre de son commandant, l'amiral Jean de Laborde.

La presque-totalité de la flotte de guerre française, 90 navires au total, est sabordée ou capturée, parmi lesquels les 3 cuirassés Strasbourg, Dunkerque et Provence, le porte-hydravions Commandant Teste, les 4 croiseurs lourds Dupleix, Foch, Algérie et Colbert, les 3 croiseurs légers Jean de Vienne, Marseillaise et La Galissonnière, 15 destroyers, 13 vedettes lance-torpilles et 12 sous-marins. Au total 235000 tonnes de navires.

Seuls cinq sous-marins réussissent à appareiller. Quatre parviennent à gagner le large. Le cinquième (Vénus) s'échoue et se saborde.

Deux rallieront Alger (Casablanca et Marsouin), le troisième Oran (Glorieux), et le dernier (Iris) Barcelone, port neutre en Espagne.

En moins de deux heures, 700000 tonnes de navires marchands tombent aux mains de l'Axe. Les Allemands mettent la main sur 87 cargos, 16 pétroliers et plusieurs dizaines de navires de moindre importance.

Première réunion, à Lyon, du Comité de coordination des mouvements de résistance de Zone Sud.

Empire français. L'AOF (Afrique-Occidentale française) se rallie aux Alliés.

Grèce Grèce
Des B-17 Flying Fortress de la 9ème US Air Force bombardent les installations italiennes de la baie de Portolago, dans le Dédocannèse

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
En préparatif à l'assaut allié contre la poche japonaise de Buna-Gona, des B-26 Marauder de la 5ème US Air Force visent l'aérodrome local, les installations et les positions défensives japonaises.

28 Novembre 1942
La La Réunion
La Réunion se rallie à la France Libre.

Somalie française Somalie française
Un tiers de la garnison de Djibouti, jusqu'alors fidèle au gouvernement de Vichy, passe avec armes et bagages à la Somalie britannique et se range aux côtés des Alliés.

Tunisie Tunisie
Des détachements de la 1re division blindée américaine ainsi que la 11e brigade de la 78e division britannique arrivent à Djedeida, à 24 km de Tunis. Au sud de la colonie, les troupes allemandes évacuent Pont-du-Fahs. Une partie des blindés allemands quittent Saint-Cyprien pour Tebourba, au nord, menaçant d'encercler deux régiments britanniques au sud de Djedeida.

URSS URSS
Les Soviétiques poursuivent leur progression dans le secteur autour de Rjev.

La tragédie de Stalingrad continue. D'abord à l'insu de Hitler, puis désobéissant à ses ordres, von Manstein étudie l'opération "Tempête d'hiver", destinée à rompre l'encerclement des Soviétiques et à libérer les défenseurs de Stalingrad.

Pacifique Pacifique
L'amiral Halsey remplace le contre-amiral Kinkaid par le contre-amiral Wright, à la tête de la Task Force 67 (5 croiseurs et 4 contre-torpilleurs), qui a pour mission de surveiller l'Iron Bottom Sound ("Détroit du fond de feraille") entre les îles de Guadalcanal et de Savo, afin d'empêcher le passage du Tokyo Night Express et la livraison de ravitaillement aux Japonais.

Ceux-ci, qui ont désormais perdu l'initiative et la supériorité aérienne et navale dans ce secteur, comptent établir de solides positions dans les îles de Nouvelle-Géorgie et de Santa Isabel, qui pourront servir de tremplin de lancement pour leurs opérations vers Guadalcanal.

29 Novembre 1942
Libye Libye
Des B-24 Liberator de la 9ème US Air Force bombardent le port, les navires et batteries de DCA de Tripoli.

Tunisie Tunisie
L'avancée de la 11e brigade de la 78e division britannique et des troupes françaises libres est stoppée par la résistance des troupes allemandes à Djedeida. À Depienne, au nord-est de Pont-du-Fahs, deux bataillons de la 1re brigade anglaise de parachutistes, lâchés dans l’objectif d'occuper l’aéroport d'Oudna, sont repoussés par les Allemands.

Indochine Indochine
Des B-25 Mitchell de la 14ème US Air Force attaquent Hongay et Campho, sur la côte indochinoise.

Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Churchill avertit le peuple italien qu'il doit choisir entre la révolte contre Mussolini et une offensive générale alliée.

URSS URSS
Les Soviétiques continuent de grignoter du terrain dans la poche de Stalingrad.

Le maréchal Erich von Manstein, commandant du nouveau Heeresgruppe du Don, commence à pressentir le désastre qui menace les défenseurs de Stalingrad.

La lutte reprend également dans le Caucase, dans la région de Terek, où les Soviétiques déclenchent une série d'attaques.

Îles Îles Salomon
Guadalcanal. Trois bataillons incomplets d'infanterie et de Marines, et un nouveau contingent de Seabees ("Abeilles de mer"), phonétique des initiales CB's [Construction battalions, troupes du génie civil] sont débarqués dans la région de Pointe Koli, où les Américains projettent de construire un nouvel aérodrome.

Le commandement américain étudie l'éventualité de retirer la 1ère Division de Marines, à bout de force, de Guadalcanal, et de confier la responsabilité des opérations à l'Armée de terre, qui depuis plus d'un mois maintenant est présent sur l'île et qui reçoit sans arrêt de nouveaux contingents frais.

Au général Alexander Vandegrift, commandant des Marines, qui dirige l'ensemble des opérations terrestres sur l'île, devrait succéder le général de l'US Army Alexander Patch, le commandant de la 24ème Division d'infanterie US "Americal".

A Gona, des troupes japonaises qui s'étaient retirées sur des positions au nord de la ville, sur la rive ouest du fleuve Kumusi, traversent de nuit et atteignent Giruwa à bord d'embarcations légères.

Des B-17 Flying Fortress et A-20 Havoc de la 5ème US Air Force bombardent les positions japonaises de Gona. Des B-25 attaquent l'aérodrome japonais de Lae.

Des B-17 interceptent dans le détroit de Vitiaz quatre destroyers du Tokyo Night Express, transportant des renforts de Rabaul à Gona, les obligeant à faire demi-tour. Ils en endommagent deux, le Shiratsuyu et le Makigumo.

30 Novembre 1942
Tunisie Tunisie
Jusqu'à ce jour, les Italo-Allemands ont pu faire parvenir en Tunisie environ 15500 combattants, qui contiennent sans trop d'effort les offensives de la 1ère Armée britannique. La 11ème Brigade de la 78ème Division d'infanterie britannique résiste aux contre-attaques allemandes près de Djedeida.

Des B-17 Flying Fortress de la 12ème US Air Force bombardent le port et les quais de Bizerte. Des B-26 Marauder visent l'aérodrome et les installations ferroviaires de Gabès.

Birmanie Birmanie
Les avant-gardes de la 123e brigade britannique dans l'Arakan atteignent Bawali Bazaar en dépit des mauvaises conditions météorologiques qui ralentissent leur progression.

Des B-24 Liberator de l'Indian Air Task Force (IATF) visent les navires japonais de Port Blair, dans les îles Andaman.

Japon Japon
Le navire-pirate allemand Thor est détruit par un incendie dans le port de Yokohama. C'est la fin d'une épopée ayant conduit au naufrage de 10 navires, soit 56 000 tonnes, en dix mois.

France France
La Somalie française et l'île de la Réunion se rallient à la France Libre du général Charles de Gaulle.

URSS URSS
Nouvelles attaques soviétiques sur le cours inférieur du Chir.

Pacifique Pacifique
Bataille navale nocturne de Tassafaronga, au large de Guadalcanal. L'escadrille de 8 contre-torpilleurs du contre-amiral Tanaka, chargée de troupes pour Guadalcanal, est interceptée par la Task Force 67 du contre-amiral Wright, qui dispose de 5 croiseurs lourds et de 7 contre-torpilleurs. Wright ayant repéré les Japonais grâce au radar tire le premier, cependant les premiers tirs américains sont pratiquement inefficaces, un seul contre-torpilleur nippon et touché. Les Japonais coulent un croiseur et en endommagent très sérieusement 3 autres, mais ils sont contraints de se retirer sans avoir pu débarquer les troupes, ce qui sera reproché à l'amiral Tanaka.

Nouvelle-Guinée Nouvelle-Guinée
Après une période de repos et de réorganisation la campagne alliée sur les monts Owen Stanley, la 21ème Brigade australienne remplace la 25ème Brigade sur le front de Gona. Contournant les positions japonaises, des détachements du 126ème Régiment de la 32ème Division d'infanterie US bloquent la piste Soputa-Sanananda, mais les attaques frontales sur Sanananda ne donnent aucun résultat. Le "Triangle" japonais demeure toujours imprenable.

Des B-25 Mitchell et B-26 Marauder de la 5ème US Air Force attaquent l'aérodrome, les batteries de DCA et les défenses japonaises de Buna.